[La Cadette - Voyage, Beaux-arts, Loisirs] Découverte du Japon

  • Comment découvrir ou redécouvrir le Japon? Comment comprendre ce pays complexe où cohabitent harmonieusement tradition et modernité? Car au-delà de sa gastronomie qui a traversé les frontières, de la fameuse cérémonie du thé, de son cinéma actuel et passé, de la figure du samouraï ou celle de la geisha, que savons-nous réellement de tout ce qui fait le quotidien des Japonais et participe à définir l'identité profonde du Japon?
    À travers près de 100 notions essentielles, l'écrivain japonais Yutaka Yazawa livre une analyse à la fois fine et limpide de ce qui fonde l'esprit du Japon. Depuis l'histoire de ses grands principes philosophiques et esthétiques, jusqu'aux pratiques culinaires ou artistiques d'aujourd'hui, cet ouvrage lève le voile sur ce qui régit la vie quotidienne de la société japonaise. Principe du wabi-sabi, saveur umami, art du haïku, secrets de longévité, préparation du bento... un véritable guide pour partir à la découverte d'un pays fascinant à l'art de vivre unique.

  • C'est à partir d'une série de dix aquarelles de vieilles façades de boutiques de Tokyo, qui ont rencontré un large succès au Japon auprès de nombreux médias, que Mateusz Urbanowicz, un des plus fameux dessinateurs tokyoïtes, a décidé de publier son premier livre. L'ouvrage regroupe cinquante dessins aquarellés de boutiques de tous les quartiers de Tokyo. En regard de ces dessins, Mateusz raconte les vies discrètes que ces petits commerces hébergent, les détails architecturaux qui font tout le charme de ces endroits, ce qui s'y déroule bien loin du fracas des grands centres commerciaux.
    A la fin du livre, l'auteur explique sa manière de travailler et tout le matériel qu'il utilise, de façon très pédagogique.

  • Yahho Japon !

    Eva Offredo

    Tsuyu vit à côté d'un champ de sarrasin, Chawan a toujours aimé les bols, Wan Wan est une petite fille de samouraï, Shikiri aimait bien les bagarres avec son petit frère, Kodomo vit avec très peu de choses... Avec Uchimizu, Moso et Higasa, ces 8 femmes japonaises nous parlent simplement de leurs passions et de leurs vies. Elles nous racontent leur parcours, leur enfance, leur lieu de vie ainsi que le métier qu'elles ont choisi.
    Des métiers méconnus et riches de traditions en lien avec la gastronomie, l'artisanat populaire, la science, la poésie, la santé, le sport ou encore l'art contemporain. Les illustrations invitent au voyage et des petits détails apparaissent à chaque lecture de ces histoires qui nous montrent que l'extraordinaire n'est pas loin, à la portée de toutes et de tous. Un album BD et documentaire qui parle de l'importance d'être soi-même, de croire en ses goûts, d'écouter son intuition et d'aller de l'avant.

  • Contempler, errer, tracer, apparaître, hanter... En cinq chapitres et plus de 180 images, ce livre dessine une géographie sensible du Japon : on y parle de l'impermanence des choses (wabi sabi), de la beauté cachée du monde (yûgen), de la pénombre qui dissimule tout autant qu'elle dévoile ou encore du souvenir de contes anciens. Autant de thèmes chers à l'esthétique japonaise, ici révélés par les oeuvres des maîtres (Kitagawa Utamaro, Suzuki Harunobu...), ou encore celles d'artistes contemporains comme Takesada Matsutani ou Toko Shinoda.

    Dessins à l'encre de Chine, peintures sur rouleaux, estampes, lithographies, photographies se succèdent en une promenade visuelle propice à la rêverie. De courts textes explicatifs, des haïku, des extraits littéraires soigneusement choisis les accompagnent et éclairent les notions esthétiques, concepts philosophiques et oeuvres emblématiques. Un livre pensé comme un dictionnaire amoureux où chaque image, chaque texte est une rencontre au coeur de l'âme japonaise.

  • Cône parfait et haut lieu spirituel, le mont Fuji domine, du haut de ses 3 776 mètres, le paysage de l'archipel japonais. Dès l'époque d'Edo (1603-1868), il est un élément fort de l'estampe japonaise, puis de la jeune photographie. Génération après génération, les artistes, tels Katsushika Hokusai, Utagawa Hiroshige, Kobayashi Kiyochika, Kawase Hasui ou le photographe Felice Beato, vont ainsi s'emparer de ce motif essentiel et inventer des procédés formels d'une vivifiante modernité.
    Tantôt sujet unique, tantôt élément caché, le Fuji est prétexte à méditation sur les variations atmosphériques, les aspects changeants de la neige, les couleurs du ciel. La neige éternelle qui le couronne met au défi les artistes d'utiliser le blanc du papier, travaillant "en réserve", pour transcrire l'étouffement de la nature et de ses bruits, mais aussi l'ensevelissement d'un monde en profonde mutation.

  • Cette série des Trente-six vues du mont Fuji, publiée En 1853 par Hiroshige (1797-1858) en format horizontal est reproduite ici en fac-similé pour la première fois en Occident: ; elle fait écho, vingt ans après, à la fameuse suite éponyme de Hokusai.
    Parmi les sites naturels, le mont Fuji, volcan sacré, est devenu un symbole du Japon. Symbole d'éternité, point culminant du Japon, omniprésent dans l'archipel, source d'inspiration pour les artistes, il fait l'objet d'un véritable culte et de légendes populaires ; Le Mont Fuji figure à l'arrière-plan de chacune des vues de cette série, sous des points de vue variés et des lumières changeantes, dominant des sites d'une beauté sublime, souvent animés par quelques personnages vivant en symbiose avec la nature.
    Cet ouvrage est disponible sous coffret avec une reliure à la japonaise.

  • Route pittoresque, le Kisokaido est l'une des cinq voies créées au Japon durant l'époque d'Edo (1603-1868). Elle relie Edo (l'actuelle Tokyo), où le shogun a sa résidence, à Kyoto, siège de l'empereur. Contrairement au Tokaido qui rejoint l'ancienne capitale en longeant la côte, le Kisokaido traverse l'intérieur montagneux, suivant un itinéraire plus long, parfois ardu et très spectaculaire. Entre 1835 et 1838, le Kisokaido fait l'objet d'une série d'estampes réalisées par Eisen et Hiroshige, dont le succès est considérable. Puis, deux autres séries voient le jour : associant chaque estampe à une étape de la route, Kunisada et Kuniyoshi abordent le même thème de manière très personnelle, s'inspirant du théâtre et des légendes du folklore japonais. Complété d'un choix d'objets remarquables, cet ensemble inédit de cent soixante-treize estampes invite au voyage sur la route du Kisokaido.

  • « Il existe, au coeur des pires cyclones, une zone de vents calmes et de temps e´clatant, trouble´e occasionnellement par quelques rafales, mais ou` il n'y a pas de pre´cipitations et ou` le ciel bleu est visible a` travers le voile radieux des nuages. Phe´nome`ne singulier : on l'appelle l'oeil du cyclone. Les artistes sont l'oeil du cyclone. Vents violents, pluies torrentielles, vagues de´vastatrices se de´chai^nent tout autour : ils restent calmes dans la tourmente et font apparai^tre, au centre de la circulation cyclonique, une zone provisoire de discernement et d'e´merveillement, d'autant plus de´licate qu'elle est fragile, d'autant plus pre´cieuse qu'elle est pre´caire. » ?Michae¨l Ferrier Les entretiens et l'iconographie re´unis ici forment un corpus exceptionnel. Pour la premie`re fois des artistes japonais de la « génération Fukushima » dialoguent avec des artistes franc¸ais et disent ce qu'a change´ pour eux la catastrophe du 11 mars 2011, aussi bien dans leur pratique artistique que, de manie`re plus large, dans leur fac¸on d'e^tre au monde ou de le concevoir.

  • Fenêtres sur le Japon

    Eric Faye

    Le Japon est la planète habitée la plus proche de la Terre : pas facile, de prime abord, d'en saisir les codes, d'explorer ses facettes cachées, d'identifier ses tabous et ses obsessions. Des réalisateurs et écrivains nous ouvrent pourtant la voie pour comprendre ce monde si proche et si lointain, pour peu que nous soyons attentifs à ce qu'ils disent entre les lignes ou en pleine lumière. Il est question ici d'un archipel de livres et de films reliés par des passerelles qui permettent de circuler d'un point à l'autre, des premiers pas du roman moderne à l'Age d'or du cinéma.
    Au terme d'une déambulation en compagnie de Natsume Sôseki, Junichirô Tanizaki ou Ryû Murakami, d'Akira Kurosawa, Mikio Naruse ou Hirokazu Kore-eda, se dessine un portrait du Japon d'hier et d'aujourd'hui. Chaque chapitre est une fenêtre ouverte sur un aspect de la société nipponne, par laquelle je jette un regard d'écrivain".

  • Le Japon en stop est un récit de voyage, agrémenté de photos du périple et d'encadrés d'astuces pratiques, permettant d'approfondir des aspects uniques de la culture japonaise.

    25 chapitres articulés autour des portraits de rencontres marquantes et de situations insolites véritables, dans un pays où l'autostop n'existe que dans les films hollywoodiens. Un récit au long cours mais dans lequel chaque chapitre constitue une histoire unique et qui peut donc se picorer autant que les encadrés pratiques, pendant, avant ou après son propre voyage ! L'ensemble offre à chaque fois, en filigrane, un thème précis concernant leJ apon et le voyage réalisé de manière modeste en général.

    Du premier lever de pouce à un carrefour bondé de Yokohama jusqu'à la mystique forêt de Princesse Mononoké sur l'île de Yakushima, en passantpar les montagnes de Nagano et sa maison abandonnée à vider pour trouver quelques trésors, des sources d'eau chaudes de Beppu et de ses néo-hippies, des zones industrielles de Shizuoka et d'une entorse au coude à faire soigner, de la nuit passée à Nagoya pour visiter en cachette une usine de saké ou encore du barbecue improvisé sur le port d'Onomichi par un nouvel ami rencontré le jour-même, nombreuses, et plus encore, sont les histoires uniques et les rencontres inoubliables offertes par cette audacieuse idée consistant à vouloir faire de l'auto-stop dans un pays où cette pratique n'existe pas ! Car c'est bien hors de sa zone de confort, à camper et dormir sur le terrain d'un lycée, face au QG de Nintendo ou dans un bar où le patron nous laisse les clefs que se dévoilent les aspects les plus inouïs de l'âme du pays.

    Points forts :
    - Une découverte inédite du Japon,hors des sentiers battus, à travers ses aspects les plus authentiques, les moins touristiques.
    - Des situations insolites et véritables liées aux aléas du voyage en stop ou aux différences culturelles, au fait de ne pas parler japonais aussi.
    - Un périple au long cours mais des histoires et des chapitres qui se suffisent à eux-mêmes pour les lire et y revenir à l'envie.
    - Des portraits drôles ou touchants de chauffeurs d'une journée, d'hôtes d'une nuit, devenus amis pour la vie.
    - Des photos du périple pour donner un visage aux rencontres faites et aux lieux visités.
    - Des astuces pour en savoir plus sur des aspects méconnus du Japon et oser se lancer dans ce genre d'aventure !
    - 176 pages en couleur avec de nombreuses photos.

  • « Le voyageur est une source continuelle de perplexités. Sa place est partout et nulle part. Il vit d'instants volés, de reflets, de menus présents, d'aubaines et de miettes. Voici ces miettes ». Trois magnifiques textes sur le Japon où l'auteur de L'Usage du monde entremêle récit de voyage et histoire de l'archipel. Un moment de pur plaisir.

  • Tokyo pop city guide : une promenade confort dans les rue de Tokyo Nouv.

    Pensé autant comme un guide que comme un petit livre à feuilleter chez soi, le Tokyo Pop City Guide sera dans tous les cas le parfait compagnon pour goûter à l'atmosphère si particulière de la capitale japonaise.

    Cafés, restaurants, librairies, disquaires, cinéma ou ma-gasins de jouets, c'est plus d'une cinquantaine d'adresses qui sont ici répertoriées. Ajoutez à cela quelques films et mangas qui sauront vous accompagner à la décou-verte de Tokyo, ou pour mieux prolonger un précédent voyage. Le Tokyo Pop City Guide ne vous quittera plus !

  • Parenthèse, c'est l'histoire de deux amoureux, Samantha et Antoine, et de leur voyage. "Lorsque j'écris, j'utilise très rarement des parenthèses. On pense que ce qui est entre parenthèse est superflu, que c'est accessoire. Une précision, tout au plus. Et pourtant... Quelle beauté que cet arc de cercle qui s'ouvre, sans que l'on sache exactement quand le refermer. Une parenthèse, elle n'isole pas forcément, non.
    Elle encadre. Elle met à distance. Antoine et moi avons tracé un arc de cercle derrière nous, que nous refermerons en temps voulu. C'est une brèche que nous ouvrons dans notre quotidien, pour vivre autrement. Nous avons décidé de nous accorder du temps, du temps pour marcher, errer, s'émerveiller, se perdre, observer, rebrousser-chemin, sentir, oublier, créer, s'ennuyer, voir. Par ce voyage, nous remettons tout en jeu.
    Nos habitudes, nos convictions, nos modes de vie. Et ce périple sera marqué par... Les premières lueurs de l'aube incendiant les contours incertains de Montréal, nos corps qui plongent dans l'eau bouillante d'un Onsen creusé à même la roche, encerclé par les vagues de l'océan Pacifique, le goût sucré-amer d'un cocktail savouré en haut d'un gratte-ciel vertigineux à New York, un van qui s'élance sur la ligne de bitume infinie, qui coupe les étendues désertiques en deux, une yourte circulaire en bois, dans laquelle on se love pour lutter contre le froid, au bord du Saint Laurent, une minuscule maison bleue dans les herbes secouées par le vent, les miroirs des lacs canadiens, troublés par les plongeons des castors que l'on observe depuis la rive.
    Dans un virage, un groupe de macaques japonais occupant le bitume pour s'épouiller, jouer, courir, de longues heures de marche entre les cheminées ocres d'un canyon, un discret sentier dans la forêt tropicale, qui débouche sur une plage déserte ourlée d'eau turquoise, les silhouettes torturées des Joshuas Tree sur le sable s'étirant jusqu'à l'horizon, la nuit tombée, nos mains qui se nouent sous le dôme en verre d'une serre, une bague dans un coquillage, des larmes, des rires et des baisers humides".
    Samantha Bailly consacre sa vie à l'écriture. Autrice, scénariste et vidéaste, elle a publié une trentaine d'ouvrages dans des genres très divers, allant de la littérature générale aux mangas, en passant par les albums jeunesse. Cette parenthèse est pour elle un nouveau laboratoire créatif. Antoine Fesson est passionné de voyages. Il a parcouru l'Amérique du Sud, gravi le Kilimandjaro, exploré la jungle amazonienne, s'est retiré dans un temple au Népal.
    Passionné de photographie, ce voyage a été l'occasion de capter des moments uniques.

  • Un recueil de recettes accessibles et savoureuses, issues de l'une des gastronomies les plus appréciées au monde.

    Les mets emblématiques du Japon - sushi, ramen, tempura - sont appréciés dans le monde entier. Avec cet ouvrage, Nancy Singleton Hachisu met à la portée de tous les plats typiques et régionaux de la gastronomie japonaise. Soupes, nouilles, condiments vinaigrés, fondues, desserts ou encore plats à base de légumes, ce magnifique ouvrage composé de quatre cents recettes offre un tour d'horizon exhaustif de la cuisine nipponne.

  • Croyez-le ou non, la cuisine japonaise est en général assez propice à la cuisine vegan. Et pour couronner le tout, c'est ultra-facile à préparer !

    Dans Cuisine japonaise vegan ultra-facile, découvrez avec Tim Anderson plus de 80 recettes japonaises, vegan par essence. Il n'y a donc pas de tristes substituts ni aucun défaut de goût.

    Et pas besoin d'un matériel de spécialiste ! Avec 7 ingrédients de base, tous disponibles en supermarché ou en boutique bio, vous ferez des merveilles grâce à ces recettes faciles à suivre, faciles à réaliser et faciles à réussir !

    Des plus classiques comme la tempura de légumes, l'onigiri ou le gyoza aux champignons aux plus modernes comme le curry katsu de choux-fleurs ou les ramens à l'oignon, il n'est pas nécessaire d'être vegan pour apprécier ces plats absolument savoureux.
    Ajoutez à cela des boissons et des desserts scandaleusement bons, comme le mojito à la pastèque ou les brownies au caramel à la sauce soja, et vous n'aurez que l'embarras du choix.

    Alors si vous êtes nouveau dans le veganisme, nouveau dans la cuisine japonaise - et même les deux en même temps - ou si vous voulez simplement élargir votre répertoire de recettes vegan, ce livre est fait pour vous !

  • « Si je vous dis que le curry, avec les tempuras, les sushis et les râmen, est l'un des plats représentatifs du Japon, vous ne me croirez peut-être pas immédiatement. Pourtant, un Japonais mange du «karê raisu» (curry and rice) en moyenne 73 fois par an. À la maison comme dans les restaurants, le style du curry développé par les Japonais est si singulier qu'il existe même une plaisanterie à ce sujet : un Indien en visite au Japon, après avoir goûté au curry japonais, s'exclame :
    'C'est délicieux ! Comment ce plat s'appelle-t-il ?' » Ryoko Sekiguchi « Dans la cuisine de la Maison du Voyageur à Cancale, nous avons tâtonné, avancé au nez dans un tunnel d'échantillons des parfums de currys japonais rapportés par Ryoko pour trouver la quintessence de cette composition, afin ensuite d'être en mesure de la réaliser. Après de nombreux essais, nous avons, ensemble, choisi d'y ajouter de la laitue de mer des côtes bretonnes. Cette algue apporte une douceur iodée qui accentue l'umami (du curry déjà présent grâce au hatcho miso. » Mathilde Roellinger Nous souhaitons que ce livre incite les amoureux et les curieux à préparer un curry du levant comme les japonais à la maison et aussi à trouver d'autres inventions.

  • Après le succès de la précédente édition, ce titre fait peau neuve en format réduit (22x22 cm) avec une nouvelle couverture.
    Nous voici plongés dans le pays du Soleil Levant, où le principe d'harmonie s'étend à l'ensemble des arts et des domaines de la vie. En coloriant les délicates planches de cet ouvrage, vous donnerez non seulement vie à un Japon hors du temps mais vous offrirez également une pause relaxante qui vous permettra de lâcher prise et de vous échapper du quotidien.

  • Après le succès de la précédente édition, ce titre fait peau neuve en format réduit (22x22 cm) avec une nouvelle couverture. Nous voici plongés dans la tradition et la culture, les modes et coutumes, la nature, où tout l'Orient est magnifié à travers de fines arabesques au côté onirique. Le contexte idéal pour lâcher prise et s'accorder un moment de détente et d'apaisement. Laissez-vous absorber dans ce coloriage méticuleux, vous en ressortirez ressourcé.

  • Retrouvez le plaisir de créer grâce à ce livre de coloriages inédits, signé par un artiste pour Art-thérapie.

    100 motifs détaillés à colorier : jardins zen, kimonos, dragons, samouraïs et autres représentations du pays du Soleil-Levant...
    Un mini-kit de papeterie à personnaliser : papier à lettres, étiquettes et marque-pages.
    Immergez-vous dans la culture ancestrale du Japon et mettez des couleurs dans votre vie.

  • Origami 10 motifs japonais Nouv.

    Points forts :
    Brève introduction avec de précieux conseils pour entrer dans l'univers magique de l'origami.
    Légende avec les symboles adoptés pour illustrer les techniques de pliage.
    Des images de très grande qualité signées Araldo De Luca, photographe d'art de renommée mondiale.
    Diagrammes légendés et tutoriels vidéo téléchargeables par code QR ou lien avec YouTube.
    200 feuilles de papier aux superbes motifs pour s'entraîner à exécuter les origamis ;

    Tutoriel vidéo de chaque modèle ;

empty