Alexandre Bourdier

  • Un jour, un explorateur arrive au village des Toupouris, ces créatures légendaires au langage singulier dont personne n'était encore parvenu à prouver l'existence. Lorsqu'il découvre les magnifiques bijoux du chef Toupouri, l'explorateur tente de les lui échanger contre une boîte magique qui capture les images. Le chef refuse, mais il montre à l'explorateur où trouver plein de beaux bijoux comme les siens : au sommet de l'imposant pic rocheux où niche le Grand Crado. Et surtout, il révèle à l'explorateur comment s'y prendre pour récupérer son butin...

  • L'abominable carnaval du Grand Théâtre des Monstres est heureux de vous présenter aujourd'hui, mesdames et messieurs :
    L'époustouflante histoire de la femme à Balayette !
    C'est un conte, une légende, ou peut être une histoire, un peu triste, pleine d'humour, et remplie de sentiments !
    Une fillette qui devient femme, un personnage à qui on ne peut que s'attacher.

  • Les Toupouris ; l'arbre à saucisses Nouv.

    Le jour où le Grand Crado s'est installé au village des Toupouris, il a saccagé toutes les réserves de nourriture. Les pauvres Toupouris affamés ont alors supplié la Main de leur venir en aide.
    La quoi ? La Main !
    Chez les Toupouris, c'est une sorte de divinité. Chaque fois qu'ils se sentent désemparés, ils savent qu'ils peuvent compter sur elle. Mais si la Main est capable d'accomplir de véritables miracles, il lui arrive aussi parfois de faire n'importe quoi...

  • Qui est donc ce vieux monsieur barbu tout de rouge vêtu qui durant la nuit de Noël vient distribuer des coups de fouets aux vilains garnements et autres enfants désobéissants qui ne dorment pas ?...
    Voilà que depuis plusieurs nuits, à l'orphelinat, rien ne va plus. Tête-de-Linotte est un petit garçon froussard, insomniaque. Son petit chat de gouttière a disparu et à l'approche de Noël, les sales gosses s'amusent à épouvanter le petit garçon. Ils lui racontent de terribles histoires à dormir debout, dont la plus épouvantable est sûrement celle du célèbre Croquemitaine, croqueur de doigts, mangeur de chats... j'ai nommé le Père-Fouettard !

empty