Jean-Luc Loyer

  • Cintrée

    Jean-Luc Loyer

    C'est la rencontre de deux personnages que tout oppose.
    Lui, timoré et effacé, vit sa vie en pointillé. Dessinateur de bande dessinée, il trimballe sa vie comme il trimballe son obésité. Tout est une charge. Le suicide d'une gamine le hante. Même s'il n'y est pour rien, il se sent coupable. Il aurait dû voir, dire, parler, intervenir... Il supporte docilement sa maîtresse, acariâtre et véritable manipulatrice, qui lui fait espérer une vie qu'il n'aura jamais.
    Puis il croise le chemin d'Eléonore. Extravertie, délirante et désinhibée, elle est son opposé. Mais derrière cette façade, elle aussi fuit quelque chose : sa jeune vie chaotique, faite d'alcool, de drogue et de prostitution... Aujourd'hui, elle tente de se reconstruire. Mais son sevrage, sa situation familiale et son caractère laissent apparaître des troubles qui vont s'accroître à grande vitesse.

  • Avec 120 puits de mine, le Pas-de-Calais est la région la plus en pointe pour l'extraction du charbon en France. Il n'est pas rare que les enfants y travaillent dès l'âge de 14 ans. Le fils Pruvost fait partie de ceux-là. Alors qu'il découvre son métier, un coup de grisou intervient le 10 mars 1906, faisant 1099 morts. Alors que les recherches des survivants cessèrent trois jours après la catastrophe, on retrouva des rescapés vingt jours plus tard. C'est sur la base de leurs témoignages, en replaçant son récit dans son contexte historique, que Jean-Luc Loyer nous raconte ce terrible drame. Du drame industriel et humain aux luttes sociales qui s'en suivirent, des réactions des politiques de l'époque (Jaurès, Clemenceau...) à celles de la presse (L'Humanité), 1906 est un ouvrage érudit, complété par un dossier historique.

  • Ca y est ! La télé arrive ! Un "tiot" d'une famille modeste du Pas-de-Calais va enfin découvrir les émissions en noir et blanc qui font déjà le bonheur de ses camarades d'école.
    Cette "boîte" qu'il faut alimenter de pièces d'un franc, marquera chaque moment important de la vie du petit garçon, de la maladie de son père aux bêtises faites à l'école...
    Jean-Luc Loyer, auteur de la série pour enfants Victor, revient à l'univers de l'ouvrage qui l'avait révélé : Les Mangeurs de cailloux. Il livre ici une ode nostalgique d'un gamin pour son père, où perce le regret des choses non-dites et d'un amour dissimulé.
    Une chronique d'une sensibilité extraordinaire, où humour et tendresse sont omniprésents.

  • Quand on a huit ans et qu'on a passé toute sa jeune vie dans les corons qui entourent une mine du Pas-de-Calais, on a forcément entendu les grands raconter des histoires horribles ramenées du fond des puits. Alors un «tiot» impressionnable dont le chien disparaît un soir va forcément s'imaginer les pires choses... D'autant plus qu'il est persuadé d'avoir vu des gens entrer dans cette vieille tour abandonnée, là-haut sur le terril.

  • Le chat botté t.1

    Jean-Luc Loyer

    • Delcourt
    • 28 Novembre 2011

    À la mort de leur père, les trois fils d'un meunier se partagent l'héritage selon le souhait du défunt : l'aîné prend le moulin, le cadet l'âne, et le benjamin? le chat ! Une fois seul, le jeune garçon se demande comment il va faire pour subvenir à ses besoins. C'est alors que le chat se met à parler, demande des bottes et un sac, et élabore, à l'insu de son maître, un plan qui lui permettra d'échapper à sa triste condition.

  • Emprisonné pour avoir trompé le roi, l'infâme victor ne perd pas son temps : dans la bibliothèque carcérale, il trouve un passionnant ouvrage, où l'on apprend comment un dragon nommé barsacane terrorisa le pays troll et s'enrichit fabuleusement.
    Il n'en faut pas plus pour donner au maléfique saltimbanque de très mauvaises idées...

  • Humour, imagination, fantaisie : tout est réuni pour plonger les enfants dans un délicieux bain de bande dessinée.

  • Après avoir enquêté sur le fonctionnement d'un hyper marché à Hennin-Beaumont dans Le Grand A, Xavier Bétaucourt et Jean-Luc Loyer ont suivi pendant un an la marche d'un palais de justice en province, à Angoulême, là où vit J.L. Loyer. Loin des images à sensation souvent relayées par la télévision, les auteurs nous montrent à contrario l'envers du décor : comment les 23 magistrats, les 48 greffiers et les 3 directrices du greffe du palais de justice d'Angoulême gèrent les 35 682 dossiers en attente...
    Entre lourdeurs administratives et sens de la débrouille, entre écoute et sanctions, le lecteur suit pas à pas le déroulement de la justice en France, où souvent le drame côtoie le cocasse, découvrant ainsi des personnes souvent attachantes, dévouées corps et âmes à la grandeur de leur métier.

  • Quand le Grand A a été construit à l'aube des années 70, nul ne savait quelles seraient les conséquences de sa présence sur le centre-ville d'Hénin-Beaumont et sa région. Aujourd'hui, le chômage est omniprésent et la ville est dirigée par un élu Front National. Pour mieux comprendre le fonctionnement de cet hypermarché, les auteurs ont interrogés des clients, bien sûr, mais aussi, des caissières, des employés, la direction, des agriculteurs et des fournisseurs. Et les commerçants délaissés du centre-ville. Ils tentent de répondre à de multiples questions : L'Hypermarché est-il un « état » indépendant qui peut imposer sa loi ? Quelle organisation dans cet état ? Comment vendre à ceux qui n'ont pas les moyens ? Comment créer les besoins, de la baguette de pain au service bancaire ? L'Hypermarché est-il un ogre qui dévore et détruit tout sur son passage ou est-il source de progrès, de développement ? Comment fonctionnent les filières d'approvisionnement ? Les producteurs locaux sont-ils les laissés pour comptes de ce gigantisme ? Les clients sont-ils les victimes de la guerre économique liée au modèle de consommation ou les bénéficiaires? Les hypermarchés sont-ils les responsables de la malbouffe ? Le petit commerce et la vie des centres villes sont-ils victimes ou coupable de ne pas s'être adaptés ?

  • Décembre 2009.
    La première pierre du Louvre-Lens est posée, à 178 kilomètres de la pyramide du Louvre.
    Décembre 2012.
    Le musée du Louvre-Lens est inauguré.
    Décembre 2017.
    Il fête ses 5 ans et comptabilise déjà 2,8 millions de visiteurs.
    Décembre 2019.
    Il célébrera ses 10 ans d'implantation sur le territoire et dans les esprits.

    Au coeur de l'ex-bassin minier, cette bande dessinée de Xavier Bétaucourt et Jean-Luc Loyer, entre enquête et documentaire, revient sur dix années de changements, de mutations, pendant lesquelles le musée du Louvre-Lens, après être sorti de terre, s'est imposé comme le troisième musée de province.

  • Humour, imagination, fantaisie : tout est réuni pour plonger les enfants dans un délicieux bain de bande dessinée.

empty