Raymond Figueras

  • Raymond Figueras s'imagine revenu au temps des Immémoriaux de Segalen quand il découvre le paradis de l'archipel des Mentawai, en Indonésie. Aussi séjourne-t-il à cinq reprises dans l'île de Siberut, peuplée d'hommes-fleurs. Il devient familier de l'univers étrange de ces hommes au corps tatoué qui entretiennent depuis 4 000 ans un art de vivre adapté à la forêt équatoriale. Les expéditions qu'il a menées loin des sentiers battus lui ont fait connaître l'île dans son intégralité. Sa démarche engagée permet d'appréhender la marche du temps et l'avancée des périls culturels et écologiques.
    Que deviennent les traditions, notamment le chamanisme, face à l'ingérence du monde extérieur dans la vie de ce peuple qui se pare de fleurs pour plaire à son âme ?

  • Sur la petite île de Sibérut et sur trois autres îlots, à l'ouest de Sumatra, en Indonésie, au coeur d'une forêt dense et envoûtante, vit un peuple plusieurs fois millénaire : les Mentawai. Surnommés les "Hommes-fleurs" , ils utilisent quotidiennement les plantes et les fleurs pour embellir et soigner leur corps, séduire l'âme qui y réside ou procéder à des rituels. Animés par des valeurs de partage et d'un respect absolu de la nature, les Mentawai sont les gardiens d'une grande sagesse et incarnent une forme de résistance au mode de vie imposé par le monde occidental.
    Raymond Figueras est allé à leur rencontre une dizaine de fois, des mois durant, pour prendre part à la vie quotidienne et apprendre à connaître ce peuple "? racine ? ". C'est lors de participation aux cérémonies qui ponctuent la vie, à la chasse aux animaux sauvages accompagnant l'explorations des forêts denses, aux flaneries sur des collines abruptes, des plages interminables, ou dans des marécages infestés, que l'auteur s'est peu à peu lié d'amitié avec cette ethnie singulière.
    Illustré avec patience et talent, par le graveur sur bois Loïc Tréhin, Mentawai les sages de la forêt évoque la découverte de ces hommes et femmes attachants.

empty