Oskar

  • La ville de Paris, source inépuisable d'inspiration, est mise à l'honneur dans cet ouvrage. Sur le mode de la comptine, cet album nous propose une traversée de la capitale, dans le Paris d'antan et dans le Paris d'aujourd'hui avec ses monuments, ses figures et son histoire.
    Cette promenade débute par les bateaux-mouches sur la Seine qui nous invitent à rêver du beau Danube bleu, du Nil et du Gange. Puis, direction le Panthéon et la montagne Sainte-Geneviève, qui voudrait bien que les grands hommes auxquels La Patrie est reconnaissante lui fassent rencontrer le Mont-Blanc et le Kilimandjaro. Puis c'est le centre Pompidou qui nous invite à admirer le Beaub'art. Au Palais Royal, on découvre que les chats jouent à chat sur les colonnes mais n'attrapent plus d'oiseaux. Puis on fait le tour des Buttes de Paris, de Montmartre aux Buttes Chaumont en passant par la Butte aux Cailles. Au jardin des Tuileries, il y a des filles nues qui font semblant d'être des statues. Puis on rencontre le chef de la gare Saint-Lazare qui rêve que sa gare devienne un musée comme Orsay. Nous montons sur les toits de Paris où la pluie écrit des poèmes et des chansons. Partons maintenant aux Invalides saluer Napoléon, après nous irons au cimetière du Père-Lachaise. Prenons le vert au bois de Vincennes et au bois de Boulogne à la quête aux champignons... de Paris. Continuons notre ballade de Bastille à République et flânons dans le Quartier Latin. Puis allons voir la princesse qui montre ses fesses aux Folies-Bergère. Un petit tour de métro pour aller admirer l'obélisque et la pyramide avant d'aller bronzer à Paris Plages et de faire le tour des iles Saint-Louis et de la Cité. Savez-vous que sous le Pont Neuf, une poule a fait son lit, que la Seine zigzague sous Notre-Dame et que les petits rats de l'Opéra sont bien nourris ? Et puis n'oublions pas, la Tour Eiffel, cette poupée métallique qui caresse les nuages...

  • L'histoire : Chilala, qui signifie oiseau de neige, et Amarok, qui signifie loup, sont des jumeaux cherokees. Lorsque les Blancs s'approchent de leur tribu, les deux enfants s'efforcent de se conformer à leurs attentes. Amarok préfèrerait les voir partir, alors que Chilala espère un avenir meilleur pour eux. Malheureusement, les Blancs désirent s'approprier leurs terres. Débute alors pour Chilala et Amarok, le plus grand exil que les Indiens aient connu...

    Le documentaire : Il aborde la vie des enfants Cherokees. On découvrira à l'aide de documents d'archives, la culture indienne, les croyances des enfants cherokees et leur mode de vie en conformité avec la nature et surtout l'exil et le plus grand génocide indien qui emporta aussi les enfants. Le documentaire s'achève sur une réflexion sur la non-violence, au coeur des questionnements des Indiens à cette époque.

  • L'histoire : Cet album raconte l'histoire d'un jeune garçon pendant la guerre d'Espagne. Au centre de son village, un arbre trône depuis des siècles. C'est un chêne qui a résisté aux blessures du temps qui passe, comme à la violence des conflits. L'arbre devient alors un symbole de résistance. Mais l'enfant doit quitter le pays. Le chêne luttera à sa place...
    Avec des mots simples, ce livre traduit un quotidien bouleversé, fait d'espoirs et d'inquiétudes.
    Les illustrations de Clémence Pollet qui dessinent des silhouettes presque intemporelles traduisent l'universalité du propos : à travers la vie de cet enfant, ce sont tous ceux qui ont vécu cette guerre qui sont évoqués.

    La partie documentaire : Elle traite du sort des enfants pendant la guerre d'Espagne. On découvrira avec l'aide de témoignages d'anonymes, de dessins, de lettres de petits Espagnols exilés au bout du monde, le quotidien des enfants en France, en Russie, et ailleurs. C'est toute l'enfance qui s'exprime dans cet exil. L'ouvrage se termine par une réflexion sur la guerre et la Résistance.

    Cet album de l'Histoire propose un éclairage nouveau sur la Retirada offrant aux enfants un ouvrage touchant et fort dans lequel ils se reconnaîtront.

  • Lulu aime se promener dans la forêt. Un jour, elle croise un géant qui souhaite couper son arbre. Mais Lulu s'y oppose formellement. Elle demande à son crayon magique de l'aider à le sauver. En réalité, le crayon de Lulu voudrait bien devenir un arbre. Lulu a peut-être une idée pour que son crayon puisse réaliser son rêve.

  • Dans les années 40, une fillette noire donne son premier concert de piano. Ses parents sont fiers de venir la voir jouer. Mais un couple de Blancs arrive et leur demande de céder leurs places... Une histoire émouvante sur la ségrégation, inspirée d'un moment de la vie de Nina Simone.
    Suivi d'un dossier documentaire faisant écho au récit : la ségrégation et ses liens avec la musique des Noirs américains. Les chants que les esclaves entonnaient pour se donner du coeur à l'ouvrage puis ceux des militants des droits civiques criant leur désir de liberté.

  • Brelin de la lune

    ,

    Brelin est un enfant autiste. Il ne fait rien comme les autres. Il sait lire et e´crire sans avoir e´te´ a` l'e´cole, et peut faire a` la maison le silence comme la tempe^te. Ses comportements e´tranges » de´cident Je´re´mie, son fre`re, a` aller vivre chez sa grand-me`re africaine, Sylvita. Un jour Brelin voit une publicite´ sur un parc d'attractions ou` existerait une machine qui permettrait de rejoindre la lune ! Comme cet astre le fascine, sans rien dire a` personne, il de´cide un matin d'y aller ! Alors il disparai^t. Son fre`re Je´re´mie qui l'aime infiniment me^me s'il a choisi de s'en e´loigner part alors a` sa recherche...

  • Le crayon magique de Lulu voudrait bien voir la lune. Mais sans ailes, il ne peut pas voler. Aussi, il demande à l'hirondelle, au papillon et même à la libellule de lui prêter leurs ailes. Ces derniers refusent car ils ont en besoin pour se déplacer. Mais Lulu a peut-être une idée pour que son crayon puisse réaliser son rêve.

  • Dans les arbres, je me suis construit une cabane. Et dans les arbres, je me suis trouve´ un fre`re. Un dro^le de grand fre`re.
    Le the`me de la complicite´ entre un petit garc¸on de 6 ans et un bonobo, traite´ avec tendresse et humour. Les illustrations de Laurent Corvaisier et l'e´criture sensible de Didier Le´vy font de cet ouvrage, un magnifique album plein de poe´sie.

  • Une histoire particulièrement émouvante sur un sujet grave : la perte d'un être cher, en l'occurrence un père. Avec infiniment de délicatesse, l'auteur exprime la tristesse et la douleur de cette petite fille qui ne cesse de penser à son papa, car milles choses éveillent le souvenir de ce père encore si présent.
    Heureusement elle peut se confier à cet arbre qui peut comprendre sa douleur puisque, lui aussi, se retrouve tout seul sans ses amies les corneilles parties au loin.. Une illustration magnifique, un texte poétique, un livre précieux pour les enfants qui doivent traverser l'épreuve du deuil.

  • Deux enfants. Deux frères. Le Cow-Boy et l'Indien. Et entre eux, c'est la guerre. Mais dans la Nuit Blanche, viendra l'heure de la réconciliation.
    Le thème de la rivalité entre frères traité avec tendresse et humour. Les illustrations de Laurent Corvaisier et la douceur de l'écriture de Didier Lévy font de cet ouvrage, un album original à mettre entre toutes les mains.

  • Tous les soirs, c'est la même histoire, Charlie veut le livre avec le monstre qui dit :
    - JE VAIS TE MANGER LE BOUT DU NEZ !
    Une fois, deux fois, dix fois, cent fois.
    Si bien qu'un jour, papa et maman décident de se débarrasser du livre.
    Hé ! hé ! Pas si facile que ça.

    La collection « Complices », des albums pour donner envie de lire aux apprentis lecteurs !

  • Un livre sur le souvenir : souvenir que l'on garde, souvenir que l'on crée Un livre sur les attentes que l'on peut avoir et qui sont parfois déçues Un livre sur le temps qui apaise la douleur, qui renforce les liens Après la mort de son père, la petite fille part en voyage avec sa maman sur les traces du passé de celle-ci.C'est pour la maman un retour à ses années d'enfance, lorsque petite, elle avait fait un voyage avec ses parents dans ces montagnes de Norvège. Elle cherche à y retrouver les lieux et les émotions de cette période de sa vie. Elle veut partager ce moment fort avec sa fille pour recréer avec elle un souvenir qu'elles partageront à deux. La complicité et la tendresse entre la maman et sa fille qui fait dire à la petite fille « J'aime quand on est juste nous deux »

  • C'est l'anniversaire de la princesse Arabella. Comme cadeau elle exige un éléphant, capturé dans la savane. Mais les éléphants ont eux aussi parfois de drôles d'idées... Un magnifique album, superbement illustré, plein d'humour et de philosophie.

  • L'histoire se déroule dans un village merveilleux où les gens vivaient très heureux depuis toujours. Mais un jour, la terre se mit à trembler, des éclairs fendirent le ciel et des volcans endormis se réveillèrent. Quand la nature se calma, les habitants du village découvrirent avec stupeur un désert aride en lieu et place de la forêt aux arbres magnifiques qui leur donnait autrefois tous les fruits qu'ils voulaient. Comprenant que le village se mourrait par manque d'arbres, tous les enfants décidèrent de se mobiliser pour replanter des arbres et rendre au village sa joie de vivre passée.
    Un conte émouvant pour sensibiliser les enfants à l'écologie et promouvoir la culture sud-africaine en cette année de l'Afrique du Sud en France. Une histoire inspirée du roman " L'homme qui plantaient des arbres " de Giono.

  • " Ce qu'elle aimait, chaque matin, c'était scruter l'horizon où le turquoise mêlé de rose annonçait l'imminente apparition du soleil. Elle se tenait debout, bien droite, son petit ventre et ses seins fermes tendant vers le fleuve. Sous ses pieds, le sable frais s'enfonçait à peine. La rive était déserte à cette heure. Seules quelques figures géométriques intactes évoquaient dans un parfait silence des présences pas si lointaines. Elle connaissait bien ces marques. Ici, la patte palmée d'un canard. Là, les quatre longs doigts de l'ibis. Elle aimait le joli dessin qu'ils formaient, trois devant et un derrière. Trois devant et un derrière, toujours ainsi. ".

    Il s'agit d'une histoire inventée à partir de la célèbre cuiller à fard égyptienne visible au Musée du Louvre : cette jolie petite nageuse tenant un canard. Les illustrations de Georges Lemoine et l'écriture d'Héloïse font de cet ouvrage, un album original, émouvant et profond, à mettre entre toutes les mains.

  • L'histoire : Ernest grandit au de´but du sie`cle. Il tombe amoureux de la jolie Jasmine. Mais la guerre est de´clare´e et Ernest doit partir au front. Il est se´pare´ d'elle. Dans les tranche´es, sous la mitraille, il pense encore et toujours a` celle qu'il aime... Une belle histoire d'amour pendant la Grande Guerre.

    Le documentaire : Il aborde la Premie`re Guerre mondiale. On y de´couvrira d'autres re´cits de vie de Poilus et de leurs proches. Des documents d'archives ine´dits viennent e´tayer cette pre´sentation. Une large place est faite aux lettres et aux carnets re´dige´s par les Poilus. Cette partie documentaire se veut ainsi une initiation a` la pratique de la recherche historique. Enfin, une dernie`re page proble´matise les notions aborde´es et initie les enfants a` la philosophie de l'histoire.

  • La lecture, on peut vivre sans. Mais c'est tellement mieux, avec...

  • Charlie a peur de dormir seul dans sa chambre et aimerait bien se glisser dans le lit chaud et rassurant de ses parents... Comment vont-ils faire pour l'aider a` dormir tout seul dans son lit ?

  • Nkosazana et son ami Dylan partent à l'école. Sur le chemin, ils croisent une Grande Fleur curieuse qui penche la tête par-dessus la clôture pour bien voir ce qu'il se passe dans la rue. Après une longue journée à l'école, quand Nkosazana et Dylan rentrent chez eux, la Grande Fleur est fatiguée. Elle a tourné la tête de l'autre côté. Du côté où s'en va le soleil.
    Dans le cadre de l'année de l'Afrique du Sud en France, Oskar publie La Grande Fleur en partenariat avec l'Afrique du Sud. Il s'agit du premier titre d'une série de trois titres, en partenariat avec l'Afrique du Sud et l'Institut français d'Afrique du Sud.

  • Orphelin à 13 ans, Farara hérite d'un anneau d'or et d'un vieil âne... qui vont changer sa vie.

  • La Terre décide de s'adresser aux enfants. Dans un langage clair, poétique, elle leur raconte comment elle est née, comment il a fallu du temps à l'homme pour s'acclimater à elle. Elle parle de ses humeurs, de ses colères. Elle raconte le miracle de la vie, les naissances qu'elle accueille toutes les secondes sur tous ses continents, et les morts aussi, bien moins jolies. Elle évoque les dures lois de la nature, l'entraide chez les animaux, la cruauté des hommes, mais aussi le grand espoir que les humains deviennent enfin responsables et la respectent, elle, la Terre, leur berceau depuis toujours.
    Ce texte est un message d'espoir adressé aux enfants. Il sera un excellent outil pour les enseignants des écoles, car il aborde la situation actuelle avec le regard, la fraîcheur et les mots des enfants.

    Éric Simard, auteur jeunesse né en 1962. Il vit à Dol-de-Bretagne. Parmi ses principaux titres aux éditions Oskar : La Femme noire qui refusa de se soumettre pour lequel il a obtenu de nombreux prix littéraires et qui est sélectionné au Prix des Incorruptibles ; Les soldats qui ne voulaient plus se faire la guerre ; Lettre au Président du Monde, les droits de l'enfant et Écoute, la Terre te parle ; Cinq heures pour le sauver, une médaille d'or pour le Tibet.
    Florence Koenig est née et vit à Paris, où elle a étudié les arts décoratifs. Elle partage son temps entre l'illustration et l'enseignement du graphisme à l'École supérieure des Arts appliqués Duperré. Elle illustre des albums pour Bilboquet et Autrement. Elle a illustré plusieurs titres pour Oskar dont la collection Contes d'ici et d'ailleurs.

  • Monsieur Renard ne s'aime pas. Il se trouve laid et a décidé de faire peau neuve. Cette belle histoire, classique et toujours actuelle, est racontée par Stefan Casta, un des plus grands auteurs suédois contemporains, et superbement illustrée par Staffan Gnosspelius.

  • Une histoire très tendre sur la découverte du bonheur qu'apporte l'amitié.
    Car avoir un ami, c'est partager plein de crêpes parfois, ou bien un minuscule morceau de tarte, ou bien quelques instants de silence assis sur un banc..
    Délicatesse et simplicité dans l'illustration comme dans le texte.

  • Adieu, monsieur Calin

    Collectif

    Monsieur Muffin est un hamster qui vit seul dans sa petite maison, une belle boîte en carton bleue avec une boîte aux lettres. Auparavant, Monsieur Muffin était jeune et fort : il pouvait même porter un concombre sur son dos ! Mais maintenant, il est vieux et il se souvient de sa vie : sa femme Victoria qui est morte, et ses six enfants, qui sont grands et qui ont déjà quitté la maison. Et puis un jour, Monsieur Muffin est pris de douleurs au ventre... Par la même illustratrice que " Amis pour la vie " un livre tout en simplicité et en délicatesse sur le thème de la fin de la vie et du deuil.

empty