Editions Du Moment

  • « Ta carrière, tout est arrêté, tout est fini. À l'instant même tu quittes ce bureau, tu quittes Renault, Michel ! », annonce le DRH. « Il est question de corruption et de comptes offshore, ça va être très lourd ! », assène le directeur juridique.
    Nous sommes le 3 janvier 2011. Trois cadres auraient trahi. Ils sont virés. L'affaire Renault démarre. Enquêtes sur la vie privée, filoches, manipulations, fausses factures, fouilles de comptes en banque. Au coeur du dispositif : la Source, l'informateur mystère qui détiendrait la preuve de l'espionnage industriel.
    Dix ans. Il aura fallu dix ans à Renault pour devenir le théâtre des complots et des coups fourrés. On transporte un adolescent de nuit dans un coffre de voiture pour qu'il pirate les ordinateurs des employés, on enquête sur la vie sexuelle des syndicalistes. On fait croire à des ingénieurs qu'ils sont pourchassés par de sanguinaires Tchétchènes, on interroge un soustraitant dans un faux commissariat. Quatorze salariés sont licenciés sur la base d'accusations farfelues. Sept suicidés sont recensés dans les effectifs du Technocentre.
    Fruit de trois ans d'enquête, Renault, nid d'espions propose à travers de nombreux témoignages et documents inédits, une plongée hallucinante dans une entreprise mythique où les barbouzes manipulent les polytechniciens. Une histoire glaçante. Pourquoi ? Parce que tout est vrai.

  • Son physique de play-boy, son humour légendaire, son iconique « What else ? » ou son engagement humanitaire. Voici ce qui revient lorsque l'on évoque George Clooney. Depuis vingt ans, l'acteur incarne une star aussi glamour que sympathique. Mais derrière ce vernis hollywoodien, se cache un homme plus torturé qu'il n'y paraît ayant grandi dans l'ombre d'un père omniprésent qui l'a façonné à son image. Une éducation qui a forgé son caractère opiniâtre, lui permettant de durer dans une industrie complexe et instable, mais aussi d'étendre son influence au-delà du 7ème art.
    Homme de cinéma et de publicité, George Clooney n'en est pas moins un homme de pouvoir qui a créé une toute nouvelle façon de faire de la politique. L'acteur a beau affirmer qu'il ne brigue aucun mandat électoral, il pèse en réalité sur la vie publique depuis les années 90, entre ses films défendant l'idéologie démocrate et son engagement auprès des Nations Unies.
    Aujourd'hui, à bientôt 55 ans, quelles sont ses réelles ambitions ? Et après des années de papillonnage et de rumeurs sur sa sexualité, en quoi son récent mariage avec Amal Alamuddin peut-il l'aider dans sa quête de pouvoir? L'avocate aurait-elle été « castée » pour lui ouvrir de nouvelles portes ? Voici quelques-unes des questions auxquelles répondent les auteurs pour enfin tenter de saisir l'énigmatique George Clooney.

  • Après plus de 20 ans de procédures, la justice française vient de reconnaître qu'elle s'était trompée dans ce que la presse, au début des années Mitterrand, avait vite appelé l'affaire Debbasch-Vasarely. La Cour d'appel a en effet reconnu que, se disputant une fortune immense, les héritiers du peintre Victor Vasarely avaient bel et bien procédé à une réduction de l'actif successoral, fait disparaître des toiles du maître, aliéné des témoins et rendu, à tort, le président de la Fondation Vasarely de 1981 à 1993, responsable de leurs malversations.
    Dans ce livre qui s'appuie sur des documents inédits, Charles Debbash met à jour le système mis en place par les héritiers Vasarely pour masquer leurs forfaits. Il dénonce l'incompétence des magistrats chargés de cette affaire et décortique le système d'influence maçonnique et syndical mis en place pour protéger leurs pairs. Il met à jour la responsabilité d'une classe politique fascinée par l'argent et l'irresponsabilité d'une presse, dépendante de ses aveuglements idéologiques.

  • La référence en matière de clubbing est indiscutablement David Guetta. Il enflamme les « dancefloors » par des « mix » originaux et époustouflants. Mais, C'est aussi un DJ/Producteur de talent qui, depuis le début de sa carrière, a vendu plus de 39 millions de disques. Une véritable succès story ! Il est impossible d'écouter les radios les plus branchées sans entendre l'un de ses titres, ou aller danser dans une discothèque sans se déchaîner sur un de ses tubes ! David Guetta est présent partout. En peu de temps, sa musique s'est installée dans le monde entier. Aujourd'hui, son compte Facebook compte plus de 55 millions de fans. Un nombre qui ne cesse d'augmenter de jour en jour. Qui est réellement David Guetta ? Une star inaccessible et passionnée ? Sûrement. Mais pas seulement, ce DJ au succès planétaire est aussi et avant tout un homme sensible avec des valeurs et une vie de famille. Les artistes internationaux ont tous répondu « présent ».  Sean Paul, Wynter Gordon, Afrojack, Kiera Chaplin, Inna, JD Davis ou Marc Cerrone livrent leur témoignage sur « Le Roi David ». Des DJ reconnus, des personnalités du monde de la radio et de la nuit nous ont confié leur vision personnelle du phénomène Guetta. 

  • À seulement 27 ans, Christine and The Queens est devenue l'une des chanteuses les plus populaires et la quatrième artiste à avoir vendu le plus de disques en France en 2015. Avec 380 000 exemplaires écoulés l'an passé et 540 000 depuis la sortie de son premier album « Chaleur Humaine » au printemps 2014, la jeune Héloïse Létissier  est devenue une véritable icône. À la fois singulière et populaire, elle réussit à construire des ponts entre pop et électro, jeune génération et seniors, audience d'initiés et grand public. Engagée, elle n'hésite pas à s'exprimer sur les sujets qui lui tiennent à coeur (mariage pour tous, liberté d'expression, racisme, réfugiés.) sans pour autant cliver. De Nantes, aux planches de théâtre de l'ENS Lyon, en passant par Londres, l'artiste hypnotique s'est construit un personnage OVNI dont elle maîtrise parfaitement l'image, lui ouvrant les portes du marché américain, privilège dont peu de stars françaises peuvent se targuer.                                                                                                                                                                                            Comment expliquer le mystère CATQ ? Quelles sont les clés de son succès fulgurant et de cette popularité ? 

  • Avec près de 5 millions d'amis sur Facebook et 3 millions de followers sur Twitter, des spectacles qui affichent complets dans tous les Zénith de France, des DVD qui s'arrachent, une série TV, Soda, qui triomphe sur W9 et M6, et près de 7 millions de spectateurs au cinéma en seulement deux films (Les Profs et Fiston), Kev Adams est un véritable phénomène de société et l'un des artistes les plus populaires du show business français !
    Le jeune comédien et humoriste, qui fêtera ses vingt-quatre ans le 1er juillet prochain, a conquis un immense public (au départ principalement composé de jeunes adolescents, mais désormais aussi de familles entières), grâce à son talent, sa présence scénique et ses prestations au cinéma et à la télé. Ses shows drainent des fans qui lui vouent une véritable admiration et en font leur idole, reconnaissant en lui un pote, un frère ou un amoureux. On parlait au début des années 1990 d'une Bruelmania, nous sommes entrés dans l'ère de la Kevmania !
    Depuis ses débuts à la Maison des jeunes et de la culture à Neuilly-sur-Seine, alors qu'il n'avait que douze ans, en passant par ses passages réussis à l'émission de Laurent Ruquier, On ne demande qu'à en rire, qui ont accéléré sa notoriété, ce livre raconte l'extraordinaire parcours, tant personnel qu'artistique, du « roi Kev », que ses nombreux admirateurs surnomment affectueusement « Poney frisé ».

  • Marie-Noëlle Lienemann n'a jamais fait de concessions sur ses convictions. Au Parti socialiste, cette proche de Jean-Luc Mélenchon fait partie du groupe des « frondeurs ». Bien décidée à se battre pour une « vraie gauche » et à nager à contre-courant de la ligne officielle du parti pour en faire infléchir la ligne officielle, l'actuelle sénatrice de Paris n'hésite pas critiquer les décisions prises par son parti, le chef de l'État et le gouvernement.
    D'abord maire, puis conseillère générale, députée, députée européenne, ministre et sénatrice, celle qui a occupé tour à tour toutes les fonctions électives de notre pays se place comme une observatrice privilégiée des politiques de gauche depuis plus de trente ans. Fine connaisseuse des rouages de la République et des méandres législatifs du parlement européen, Marie-Noëlle Lienemann a voulu, avec cet ouvrage, raconter ses vérités sur le quinquennat de François Hollande, les espoirs déçus de la gauche, les chantiers auxquels le PS n'a pas eu le courage de s'attaquer, mais aussi sur les solutions à court et moyen terme pour sortir notre pays du marasme économique ambiant. Marie-Noëlle Lienemann parle en toute franchise de ces années passées à côtoyer les arcanes du pouvoir. Un livre sincère, sans filtre, sur l'état actuel de notre République et son avenir.

  • Disparue il y a vingt ans, Jackie Kennedy, icône de la mode construite à coups de photos volées et de couvertures de magazines, cache une autre réalité. La vraie Jacqueline est une femme d'influence, charismatique, intelligente et drôle. Cette personnalité hors du commun a marqué Khrouchtchev, de Gaulle, Malraux et bien d'autres. Malgré ce destin, elle a refusé d'écrire ses mémoires, ne révélant quasiment rien de son rôle à la White House. Si la First Lady avait l'oreille du Président sur certaines questions politiques, personne ne l'a su ou si peu.
    Dès l'élection de JFK, elle lance des travaux de restauration à la Maison Blanche pour en faire l'emblème de l'Amérique. Grâce à elle, Washington devient un haut lieu culturel, où cette antiségrégationniste convaincue valorise les artistes et les intellectuels noirs et blancs sans préjugés. Férue de littérature et d'histoire, elle défend le « patrimoine architectural américain » - un non-sens pour ses contemporains - et sauve Grand Central, la célèbre gare de New York sur le point d'être rasée.
    Incarnant avant l'heure la Soft Diplomacy, elle part seule, avec l'aval du Président, faire la promotion des États-Unis en Inde et au Pakistan. Si d'aucuns la disaient « timide », elle a insufflé, aux heures les plus graves de la guerre froide, courage et fierté à ses concitoyens. Au fil des ans, Jackie est devenue un atout auprès de son mari, indispensable à sa réélection.
    C'est ce parcours exceptionnel que revisite l'auteure pour comprendre ce qui fait de Jacqueline Kennedy Onassis une femme qui tient une place à part dans l'histoire des États-Unis.

  • Dès son arrivée sur TF1 en 1991, Claire Chazal fait du JT du week-end le journal le plus regardé de France. Depuis, vingt-deux années se sont écoulées et jamais les audiences ne l'ont fragilisée. Pourquoi PPDA l'a-t-il remarquée sur France 2 au point de vouloir l'en débaucher ? Pourquoi les Français sont-ils toujours aussi « amoureux » d'elle malgré la percée des nouvelles stars du PAF ? Cette enquête dévoile les raisons de sa longévité : un besoin depuis l'enfance d'être « première en tout », une discipline de vie drastique alliant gym et régime, une capacité à s'entourer de protecteurs puissants la chaîne, une stratégie d'occupation de la scène people durant ses congés d'été... Et, surtout, une douceur et un charme sans égal qui font oublier qu'elle sait aussi se battre, quand il le faut, pour garder sa place.
    À travers cette première biographie de Claire Chazal, Marie Bernard propose le portrait sans fard d'une femme de son temps qui a su conjuguer pouvoir et féminité.

  • Depuis son arrivée au PSG, en juillet 2012, Zlatan Ibrahimovic a fait basculer le club de la capitale dans une autre dimension, plus proche des rêves et des étoiles. Jamais le football français n'avait intégré une star de cette envergure dans son univers, rarement les médias et le public n'avaient eu l'occasion de s'enflammer autant pour un joueur de Ligue 1. Seulement, au fil des saisons, la personnalité du Suédois a parfois contrarié son talent, aussi immense soit-il. Sur le terrain, Ibra peut être un magicien ; en dehors, il sait devenir méprisant et odieux. Sa perception de la vie est assez manichéenne : on est avec lui ou on est son adversaire. Zlatan, très grand professionnel, déteste la contradiction et la critique, et cela peut parfois devenir crispant pour son club. Comme ce jour où il a menacé de boycotter la visite du roi de Suède au Parc des Princes, parce qu'il ne voulait pas être mêlé aux joueuses suédoises associées à l'hommage royal !

  • Né à Paris mais breton de sang, Thierry Le Luron passe sa jeunesse à Bagneux, où le garçon timide qu'il était se révèle grâce au scoutisme et au judo. À 16 ans, Thierry fonde avec des amis un groupe amateur, les Rats Crevés. Le 4 janvier 1970, enfin, il fait sa première apparition à la télévision, dans le Jeu de la Chance de Télé-Dimanche. Le début d'une destinée romantique, courte mais fulgurante, d'un pourfendeur de la classe politique et du monde des variétés. De François Mitterrand à Dalida, de Johnny Hallyday à Jacques Chirac, tous passèrent à la moulinette de son humour au vitriol.
    Mais qui connaissait vraiment Thierry Le Luron, disparu il y a tout juste 30 ans ? Quoique très entouré, il vécut jusqu'au bout dans la solitude. S'il rêvait d'une carrière de chanteur avec sa propre voix, le public ne vit jamais en lui que l'amuseur. À l'aise dans la peau des autres, il ne sut jamais être lui-même. À travers l'art de l'imitation qu'il transcenda, il trouva finalement un exutoire à son combat contre ses démons intérieurs.

  • La relation entre Nicolas Sarkozy et Alain Juppé, qui se connaissent depuis les années 70, est une succession de déchirements et de retrouvailles : tantôt unis pour la reconquête ou la défense de Chirac contre le tandem Pasqua-Séguin, ennemis pour la présidentielle de 1995 lors de l'affrontement Chirac-Balladur, à couteaux tirés après la dissolution ratée de 1997, réunis à la fin du quinquennat de Nicolas Sarkozy.
    Ces deux favoris, fils rivaux de Jacques Chirac et de Charles Pasqua, rêvent tous deux de revanche. Alain Juppé estime qu'il a été injustement empêché de se présenter à la présidentielle en 2007 à la suite de ses ennuis judiciaires. Quant à Nicolas Sarkozy, il considère qu'il a été injustement battu «de peu» par François Hollande en 2012. Auréolé de sa nouvelle popularité, le maire de Bordeaux a répondu «Chiche !» à Nicolas Sarkozy qui pensait qu'il n'oserait pas se lancer dans la bataille.
    Qui sortira vainqueur de ce qui s'annonce comme un combat sans merci ? Car, pour ces deux protagonistes, cette bataille sera la dernière d'une génération. Pour l'ex-président, la reconquête des Français devait passer par la prise de l'UMP. Mais le contrôle du parti sera-t-il suffisant pour gagner la primaire ? Alain Juppé, lui, mise sur un positionnement plus centriste pour attirer vers lui les électeurs de ce scrutin ouvert à tous.
    Un troisième homme, comme François Fillon, parti le premier, mais distancé dans les sondages, viendra-t-il bousculer ce scénario ? Avec son lot de petites phrases assassines et d'entourloupes en tous genres, voici le récit de cette course à la primaire qui sera peut-être l'épilogue d'une guerre jamais vraiment finie entre chiraquiens et balladuriens, qui dure depuis trente ans, et dont l'auteure retrace ici les grands épisodes.

  • Il représente, ni plus ni moins, la deuxième meilleure vente d'albums de l'année 2014, avec plus de 800 000 CD écoulés. Le succès de Kendji Girac est colossal, le plus conséquent au monde pour un artiste issu du télé-crochet " The Voice " ! Repéré par TF1 sur Internet grâce à une vidéo amateur, le jeune gitan de 18 ans coaché par Mika a chanté en duo avec Johnny Hallyday, rendu hommage à Charles Aznavour sur un album tribute et sa première tour née affiche complet. En 2016, il brûlera les scènes des Zénith !
    Voici racontée dans le détail l'incroyable histoire de ce gamin de Périgueux qui, à lui seul, a remis la musique gipsy au goût du jour. L'auteur, jour naliste musical qui connaît bien les proches de l'artiste, retrace l'itinéraire de cet enfant pas toujours gâté devenu l'idole des jeunes... et de leurs parents ! La légende de Kendji ne fait que commencer.

  • Actrice et productrice, Julie Gayet endosse désormais la casquette de Première dame de France officieuse. et joue avec un certain talent les premiers rôles dans la comédie du pouvoir. À l'affiche des festivals de cinéma ou de théâtre, elle poursuit sa carrière, continue de financer des films d'auteur et s'engage publiquement pour des causes humanitaires, mais jamais elle n'apparaît au bras de François Hollande. Traumatisé par le scandale Trierweiler, le chef de l'État se refuse à présenter sa nouvelle conquête aux Français et se contente de lui octroyer quelques instants volés, à l'abri des regards. First lady clandestine, Julie Gayet devient alors la nouvelle exception culturelle française.
    Mais qui connaît Julie Gayet ? Que cherche-t-elle ? Qu'espère-t-elle ? Issue d'une lignée de grands industriels, fille d'un chirurgien renommé et d'une antiquaire, elle a le charme discret de la haute bourgeoisie dont elle manie les codes avec aisance. Militante de gauche, déjà soutien de Ségolène Royal en 2007, elle sait aussi bien séduire les politiques que les milliardaires, de François Pinault à Xavier Niel. Femme de réseaux, elle a mis ses nombreux relais au service de son « amoureux », au point d'être parfois considérée comme une ministre de la Culture de substitution. Crainte et courtisée, elle use à discrétion du pouvoir que lui confère sa proximité avec le président. Enquête sur une intermittente de l'Élysée dont les affaires prospèrent à l'ombre de la République.

  • De l'outing de Florian Philippot, le numéro 2 du Front national, à l'arrivée de Sébatien Chenu, ancien fondateur de Gay Lib, le mouvement qui défendait les droits des homosexuels au sein de l'UMP, de nombreux événements feraient de Marine Le Pen « la nouvelle Dalida » de l'extrême droite. Au-delà des clichés, la question de l'homosexualité des proches de Marine Le Pen pose de véritables questions politiques.
    Y a-t-il un «lobby gay» au sein du Front national permettant de placer ses amis à tous les postes d'importance comme le disent les proches de Jean-Marie Le Pen? Marine Le Pen serait-elle devenue dépendante de son entourage, expliquant sa position ambiguë sur le mariage pour tous? Comment un parti qui se présente comme le défenseur de la République face aux communautarismes peut-il accepter en privé ce qu'il déplore en public?
    Ce qui se joue au sein du Front national sur la question homosexuelle dessine également les lignes de clivage du Front national de demain. Comment un parti qui regroupe en son sein de plus en plus d'homosexuels, face à l'homophobie qu'ils estiment montante dans les quartiers, peut-il également contenir dans ses rangs des militants identitaires très opposés au Mariage pour tous? La ligne traditionaliste de Marion Maréchal-Le Pen pourra-t-elle cohabiter avec la ligne «sociale» de Marine Le Pen dans les années à venir? Autant d'incohérences révélées par cette enquête qui pourraient pousser le parti à l'implosion et à une recomposition de l'extrême droite.

  • La Gauche a perdu sa boussole ? C'est une évidence ! Déchéance de la nationalité, Code du travail, rapport à l'entreprise. L'actualité de ces derniers mois a montré une gauche souvent désorientée face aux problèmes de notre temps. Et pour cause. Ses outils d'analyse traditionnels, forgés au xixe siècle, sont aujourd'hui hors d'usage dans un monde où la révolution numérique a supplanté la société industrielle. Faut-il pour autant errer au jour le jour sans repères ni valeurs, en laissant régner la seule loi du marché ? Laurent Grandguillaume ne s'y résigne pas.
    Né en 1978, il a grandi dans un monde dont les crises économiques, sociales, écologiques se sont succédées. Élu local et député PS à Dijon, il oeuvre sur le terrain à des solutions originales. Choisi comme médiateur par le gouvernement dans le conflit opposant les taxis aux VTC, Laurent Grandguillaume veut donner un statut aux nouveaux emplois sans faire table rase de l'existant. Loin des vieux schémas marxistes où l'entreprise est réduite à un lieu d'exploitation, il propose dans ce livre une grille de lecture pragmatique. Loin de tout sectarisme, l'auteur s'inspire des travaux de philosophes, sociologues, politologues, économistes de toutes opinions.
    Refusant à la fois le maintien d'un statu quo impossible et la fuite en avant dans une modernité sans garde-fou, Laurent Grandguillaume prône une troisième voie où les progrès technologiques seraient mis au service de la justice sociale. Un livre qui foisonne d'analyses et de propositions nouvelles à lire par tous ceux pour qui la gauche, loin d'être une nostalgie, peut encore se conjuguer au futur.

  • La France est certes l'un des pays où le disque « physique » a le mieux résisté, mais à l'heure où le streaming devient la norme de l'exploitation de la musique enregistrée, on peut craindre que l'expression française soit menacée. Entre le népotisme régnant (beaucoup « de fils et de filles de. » parmi les artistes émergents), la mainmise de la téléréalité sur les efforts des majors, le blocage des radios sur des formats qui interdisent la prise de risque, la disparition progressive des lieux de vente, les nouveaux défis du numérique, la chanson (pop, rock.) en français est en danger. Ce livre analyse la situation, et donne la parole à divers intervenants de ce territoire délaissé, mais fascinant.
      Autour des analyses de l'auteur, on trouvera des interventions de directeurs de labels (majors et indépendants), de directeurs artistiques, de chargés de promotion, de programmateurs de radio, de producteurs, d'artistes, du directeur du Printemps de Bourges et des Francofolies de La Rochelle, de la directrice des variétés de France Télévision, et de diverses personnalités du métier.

  • « Un Brésil de folie ! », on vous le promet à l'approche de chaque Carnaval de Rio de Janeiro. Nul doute que ce slogan sera porteur tout l'été 2016 chez les professionnels du tourisme, alors que  l'ancienne capitale déchue au profit de Brasilia sera au coeur d'actualité avec l'organisation des Jeux Olympiques. Dans ce « pays continent » qui contiendrait un peu plus de quinze France, la folie se porte bien. Mieux, elle prospère au-delà  des mythiques plages de Copacabana et Ipanema. Oubliez les clichés (la plage, le foot, le Carnaval.) pour découvrir un géant, première puissance d'Amérique latine, en mutation. Après un décollage économique spectaculaire qui ne doit pas tout au « miracle Lula », c'est surtout le clientélisme qui progresse. Le Brésil, un « pays du futur » qui le restera longtemps » ?  Il n'en est pas moins déjà le seul des « BRICS » - Brésil Russie Inde Chine et Afrique du Sud - ces nouvelles puissances, fruit de la globalisation - dont l'émergence s'est accompagnée de celle de la classe moyenne (+30 millions de personnes). Lorsque la « Baba » - expression qui désigne tout à la fois la bonne et la baby-sitter -s'émancipe, c'est toute la société brésilienne urbaine qui est ébranlée. Alors que le pays, toujours fortement inégalitaire, est gagné par la récession économique, les Brésiliens gardent le sourire et ne sont jamais aussi drôles que lorsqu'ils se moquent d'eux-mêmes.  Découvrez ce Brésil insolite dont le pouvoir de séduction est à la hauteur de sa démesure. 

  • Stérile. L'Empereur, qui se préoccupa de ce premier enfant, dans ses dernières volontés, à Sainte- Hélène, aurait aimé que son "bâtard" devienne magistrat. Mais l'adolescent prit très vite un autre chemin... Excentrique, dandy, joueur, jouisseur, le comte Léon dilapide avec un génie rarement égalé la fortune que lui a léguée son père.
    Querelleur et arnaqueur, il connaît la prison pour dettes. Dépité ou manipulé par des services secrets, il provoque en duel son cousin, le futur Napoléon III. Idéaliste et mégalomane, il se porte contre lui candidat à l'élection présidentielle de 1848, puis ne cesse de lui demander de régler ses innombrables dettes. Enfin exaucé, il se convertit un temps en chef d'entreprise, mais ses affaires périclitent les unes après les autres.
    Il n'est pas un seul membre de la famille qui n'ait été sollicité pour lui venir en aide. Le Tout-Paris s'amusait fort de l'incroyable ressemblance de cet "Aiglon des boulevards" avec Napoléon 1er, de ses frasques et des scandales qu'il provoqua, briguant le trône d'Italie ou attaquant en justice sa propre mère... Convaincu qu'on lui avait volé son destin, cet histrion, au tempérament à l'opposé de son très digne demi-frère Alexandre Walewski, a connu une inexorable descente aux enfers pour finir dans la misère la plus noire.
    A travers lui, ce sont toutes les figures historiques du XIXe siècle qui défilent.

  • M. Pokora... ce nom résonne aux oreilles de la jeunesse française et incarne cette nouvelle scène musicale. Une carrière fulgurante, des disques vendus par millions, une success-story qui a de quoi donner le vertige. Et qui dure ! A l'occasion des 10 ans de carrière du chanteur, Pierre Pernez revient sur la vie de Matthieu Tota alias M. Pokora : sa naissance le 26 septembre 1985, son enfance à Strasbourg, son père footballeur, sa mère fonctionnaire, le divorce de ses parents, ses débuts dans l'émission Pop Stars, ses premiers succès mais aussi son passage à vide, puis son grand retour dans l'émission Danse avec les stars. Sans oublier son aventure dans la comédie musicale Robin des bois en 2013. L'auteur dresse un portrait sensible et authentique de l'artiste et de l'homme, jalonné d'entretiens de M. Pokora et d'interviews de ses proches. La biographie-vérité d'une idole de la jeunesse française.  

  • Affirmation de l'existence des races, stigmatisation continuelle des Arabes et des musulmans, supposément inassimilables... Eric Zemmour dispose aujourd'hui de nombreuses tribunes pour développer ses thèses inquiétantes. Dans son dernier ouvrage, Mélancolie française, paru au mois de mars dernier, il reprend ses thématiques de prédilection et fantasme une France passée en s'arrangeant trop souvent avec la grande Histoire. Chems-Eddine Hafiz a décidé de lui répondre. Il le fait d'abord en tant qu'avocat et citoyen français, profondément attaché aux valeurs de la République et de la laïcité, mais aussi en tant que musulman soucieux de rétablir quelques vérités sur sa religion. Eric Zemmour, nous dit-il, est aveuglé par ses a priori réactionnaires. A force de fantasmer une France mythique, il ne voit pas la grandeur de celle qui existe bel et bien. Et, au lieu d'apaiser les esprits, il attise les haines. Les Français ont des passés disparates, des sensibilités distinctes et des croyances différentes, mais un avenir commun. C'est lui qu'il s'agit de construire.

  • Comme moi, vous redoutez les conséquences du réchauffement climatique tout en rêvant de sauter d'un avion à l'autre ? Vous défendez de nobles idéaux mais votre vie ressemble plutôt à Sex and the City ? En clair, vous aimeriez sauver la planète sans changer vos habitudes ?
    Pour résoudre ces contradictions, j'ai expérimenté tous les possibles. J'ai adopté des vers mangeurs de déchets, passé mes soirées dans des Disco Soupes, chassé le gaspi électrique, participé à la vélorution... J'en ai évalué le rapport plaisir-efficacité-économies pour vous éviter les pièges du marketing vert. L'écologie appliquée au quotidien ne doit pas être une punition.
    Entre grandes joies et petits moments de solitude, ce récit se veut un guide pour une vie plus zen.

  • Michaël Llodra, honnête joueur de simple, est et reste le meilleur joueur de double de l'histoire du tennis français avec trois victoires en grand chelem, un titre en Coupe Davis, et une place de numéro un mondial au classement ATP-Race. Fils d'un ancien joueur de foot du PSG, Michaël a failli choisir le ballon rond avant de s'orienter vers le tennis, sport qu'il pratiquait avec son meilleur ami. Marié très jeune et père de trois enfants, il raconte dans ce livre comment il a réussi à concilier sa vie de famille et la folie du circuit international.
    Au cours de sa longue carrière, il a connu et affronté les meilleurs joueurs du monde sur plusieurs générations de Sampras à Federer en passant par Nadal ou Agassi- ainsi, bien sûr, que le top du tennis hexagonal. Dans cette autobiographie, s'il retrace son parcours tumultueux jalonné de polémiques parfois suscitées par son franc parler légendaire, il révèle surtout des anecdotes édifiantes sur les Forget, Pioline, Santoro, Gasquet, Tsonga, Monfils, etc.
    Et plaide en faveur de la revalorisation du double, sa grande spécialité, très apprécié du public mais chichement doté et délaissé par les sponsors et les télévisions.

empty