Rouergue

  • Dix

    Marine Carteron

    Ils sont dix. Sept adolescents et trois adultes, sélectionnés pour participer à un escape game littéraire et passer à la télévision en prime time. Direction : un manoir sur une île coupée du reste du monde. Un endroit si isolé que personne ne vous entendra crier, gémir ou appeler à l'aide. Et quand la mort décide de frapper les candidats un par un, une seule question : qui est le coupable ? un seul but : survivre ! Après «Les autodafeurs» (prix Libr'à nous) et «Génération K »(élu meilleur roman ado par la rédaction de Lire), Marine Carteron adapte librement les «Dix petits nègres» d'Agatha Christie. Sanglant et haletant !  

  • Lorsqu'Auguste Mars apprend la mort de son père c'est tout son univers d'ado et celui de sa famille qui s'écroule. Accident de voiture leur a dit la police. Face à cette nouvelle déchirante, Auguste, sa mère et sa petite soeur Césarine qui est autiste, décident de quitter Paris pour la campagne. Mais ce qui s'annonçait comme un deuil douloureux bascule en une aventure dangereuse aux ramifications millénaires.
    Car Auguste apprend au détour d'une conversation qu'il n'y a jamais eu « d'accident » mais que son père a été assassiné par une mystérieuse société secrète, Les Autodafeurs. Leur but ? Le contrôle du savoir et la main mise sur sa forme la plus ancienne : Les livres... Leur seul adversaire ? La Confrérie. Son père en faisait partie ainsi que tous les membres de sa famille en âge de se battre. Cette guerre remonte à Alexandre Le Grand et depuis, personne n'a réussi à prendre le dessus. Alors qu'une trêve semblait s'être installée, la mort du père d'Auguste relance les hostilités au sein même du village où ils habitent. Aidé par sa petite soeur, aussi géniale que socialement inadapté, Auguste tente de découvrir pourquoi Les Autodafeurs ont tué son père. Pour lui comme pour les autres membres de la Confrérie, le Grand Jeu commence...
    Un premier roman aux allures de Blockbuster dopé à l'humour dans lequel deux héros, aussi attachants que criants de vérité, vont nous dévoiler que le train-train quotidien se marie très bien avec la plus excitante des aventures...

  • Elle s'appelle Romy et c'est la fille du boucher. Il s'appelle Julius et il est végétarien. Dans leur village divisé entre habitants historiques et néo-ruraux, la tension est à son comble. Et si tout semble opposer ces jeunes gens, l'amour du théâtre (et l'amour tout court) va les réunir. Marine Carteron et Coline Pierré revisitent avec humour et intelligence l'un des couples les plus emblématiques de la littérature : Roméo et Juliette.

  • Le Grand Jeu ne fait que commencer mais il a déjà coûté cher à la famille Mars. Après avoir perdu son père, ce sont les grand-parents d'Auguste qui sont morts en affrontant les Autodafeurs et leur mère est toujours dans le coma suite à sa blessure à la tête. Auguste et Césarine n'ont jamais été aussi seuls mais avec l'aide de DeVergy et des membres de la Confrérie, ils vont devoir se préparer et se battre car les Autodafeurs n'ont jamais été aussi près de parvenir à leur fin...

  • Après leur fuite de La Commanderie, Césarine, Auguste et Néné sont mis à l'abri des Autodafeurs sur l'île de Redonda, une base secrète. Tous les enfants de la Confrérie y sont regroupés en attendant que les choses se calment. Mais c'est sans compter sur la détermination de leur ennemi dont le plan ultime est lancé. Impuissants, ils assistent à la destruction quasi totale des livres et à l'avènement des Autodafeurs... De leur côté, la résistance s'organise.

  • En août 1936, l'homme le plus célèbre du monde - le plus rapide, aussi - s'appelle Jesse Owens. Il a 22 ans, il est noir, américain, petit-fils d'esclave et il vient de remporter quatre médailles d'or aux JO de Berlin. Quatre médailles d'or arrachées à l'Allemagne nazie et brandies au nez des États-Unis alors en pleine ségrégation raciale. Mais cette histoire est aussi le récit d'une rencontre, celle de Jesse Owens et du sprinter allemand, Luz Long. Loin de se haïr, ils devinrent amis, envers et contre tous. 

  • ABC...

    Da Silva Antonio

    Bamako, capitale du Mali, Jomo a une passion dévorante pour le basket. Son rêve ? Passer pro. Grâce à Richard, un recruteur pour des clubs européens, il va intégrer l'Academy, un centre de formation français où des jeunes du monde entier viennent se former. Mais Jomo a aussi un secret, une honte qui le ronge, il ne sait ni lire ni écrire. Quand son coach l'apprend, il convainc Jomo d'intégrer un cours d'alphabétisation. Là-bas, le jeune homme est le seul garçon, entouré de femmes venant du monde entier et aux histoires bien différentes. À leur contact, il va changer, s'épanouir et rencontrer Rosa-Rose, la fille de la prof... Après «Sortie 32.B», récit fantastique flirtant avec l'horreur, Antonio Da Silva vogue vers d'autres rivages et nous livre une magnifique histoire d'amour.   

  • Après une rupture amoureuse douloureuse, Jeanne, 16 ans, est envoyée chez sa tante dans la vallée de la Roya. Elle y découvre, stupéfaite, que cette dernière est une militante active, venant en aide aux migrants qui tentent de passer la frontière italienne pour entrer en France. Sylvie Deshors a su romancer son propos avec talent pour donner un livre intelligemment documenté, sensible sur la question des migrations et juste dans les émotions.  

  • K/C

    Fabien Arca

    Il va au lycée à Aberdeen, un petit bled des États-Unis. Il est fan de punk rock. Il joue de la guitare et son meilleur ami de la basse. Il a un groupe et aimerait bien faire des concerts. La musique, c'est tout pour lui. Ses initiales sont K. C. Peut-être pour Kurt Cobain, peut-être pas. C'est l'histoire d'un ado en rupture, cassé. C'est l'histoire d'une légende en devenir...

  • Tracer

    Guillaume Nail

    Ça pourrait être une histoire triste, grise et pleine de violons qui grincent. Ça pourrait car ça commence par un deuil. Celui d'Emjie, 17 ans, orpheline depuis quelques jours et recueillie par son oncle Balou. Mais c'est bien plus que ça. C'est aussi l'histoire d'une amitié belle à en pleurer avec l'hilarante Nitsa. C'est une rando pleine de rencontres dans l'Aubrac. C'est des moments de joie pure, de tristesse et de désir. Car Emjie est vivante et bien décidée à tracer !    

  • Titan Noir

    Florence Aubry

    Employée dans un parc océanographique, Elfie, 18 ans, devient rapidement dresseuse d'orques. Mais alors qu'elle nous raconte sa relation privilégiée avec l'une d'entre elles, Titan Noir, une autre voix dresse un panorama terrifiant de ces parcs... et nous dévoile l'identité réelle de cette orque. Inspiré de l'histoire d'un vrai cétacé, le roman de Florence Aubry s'inscrit dans les campagnes actuelles appelant à la fermeture des parcs aquatiques, où le spectacle de divertissement repose sur la captivité et la souffrance des animaux. Un roman bouleversant sur la condition animale.

  • Lucas et son père passent une semaine de vacances isolées dans un chalet de montagne, à la demande de la mère de famille. Eux qui ne se parlent plus retrouvent au fil des jours une complicité. Un roman à deux voix, dans lequel Madeline Roth fait converser avec subtilité un adolescent et son père. Un livre de retrouvailles émouvant.

  • Ils sont trois garçons à avoir disparu, dans l'entourage de Zelda. L'un à Barcelone, lors d'un voyage scolaire, le deuxième a quitté une nuit sa maison, le troisième, pourtant en fauteuil roulant, a disparu en rentrant de la piscine. Obsédée par ces "évaporés", Zelda mène l'enquête. Un roman où les fils narratifs se croisent pour tisser un roman psychologique à suspense.

  • Au Pays des Trois Provinces, les habitants sont partagés entre sédentaires et ambulants. On se méfie toujours un peu de ceux-là qui, allant de foire en foire, connaissent trop de secrets. Mais l'arrivée au pouvoir de Baryte Myrtale, un jeune roi épris de modernité, va tout bousculer : désormais, les ambulants seront assignés à un territoire. Certains d'entre eux vont refuser de perdre leur liberté. Parmi eux, Grouzna, une étrange jeune fille qui sait deviner le destin de chacun. Une fable fascinante et poétique sur le pouvoir des histoires et la révolte collective.

  • mortagne n'est pas un patelin tranquille.
    ceux qui travaillent le bois ne peuvent pas encadrer les vignerons et inversement. la haine fouette les murs. les coups tordus pleuvent sans prévenir. martial préfère apprendre la mécanique le plus loin possible. pour fuir la scierie. éviter les incidents. et échapper à la phrase que répètent aussi bien les scieurs que les gars de la vigne " je suis né chasseur ! je mourrai pas gibier ! " parce que la chasse, ici, tout le monde pratique.
    sauf terence. il a la tronche en, biais. il ne sait ni travailler ni chasser. c'est pour ça que martial l'aime bien. et qu'il ne supporte pas qu'on se défoule sur lui. pour le premier titre de la collection doado noir, guillaume guéraud annonce la couleur, celle d'un adolescent basculant dans la folie meurtrière.


  • Deuxième saison de la série inaugurée par Comment (bien) rater ses vacances. Cette fois-ci, son héros, Maxime Mainard, a tous les atouts en main pour réussir son année de terminale : une petite copine, Natacha, rencontrée durant l'été, un Smartphone offert par ses parents, une guitare Fender et un local de répétition dans la cave de sa grand-mère. Mais gérer sa love story quand on veut, aussi, devenir une rock star, c'est pas facile ! L'automne sera chaud et hilarant ! Nouvelle édition avec couverture originale.

  • Saison 3 des aventures délirantes de Maxime Mainard. Il en rêvait, il l'a fait, ce groupe de rock, dont il parlait tant en saison 2. Il s'appelera Kremlin... Et il s'adjoint pour cela trois acolytes hallucinants : son oncle dépressif, un flic punk, et un allumé costumé en télétubbies... Nouvelle édition avec couverture originale.

  • Western girl

    Anne Percin

    Elise a deux passions : l'équitation et la musique country. Aussi, quand ses parents lui offrent trois semaines dans un ranch du Middle-West, c'est le rêve américain qui s'offre à elle. Mais la douzaine de jeunes qui partagent le voyage vont vite le lui gâcher. Ces snobinards parisiens la traitent comme une pestiférée et lui font subir humiliations et moqueries... simplement parce qu'elle ne leur ressemble pas.
    Et peut-être aussi par jalousie amoureuse ? Dans ce nouveau roman, Anne Percin nous offre un pachtwork formidable qui mêle amour des chevaux, fascination pour les grands espaces américains... et véritable d'histoire d'amour où le garçon le plus riche tombe amoureux de la plus pauvre ! Après sa série culte, Anne Percin donne vie à une adolescente formidable dont on dévore le journal de bord américain avec jubilation.
    Les jeunes adolescentes vont adorer.

  • L'été est trop tranquille dans le village d'Hugo, qui ne part pas en vacances. Ce gros lecteur de romans d'épouvante a beaucoup d'imagination, et à force de s'ennuyer, il finit par voir des choses inquiétantes. Mais ne les aurait-il pas inventées ? Tous ces chiens, par exemple, qui meurent les uns après les autres ? Une simple épidémie ? Un thriller pour jeunes ados, jouant sur l'épouvante... jusqu'à ce que le danger devienne bien réel !  

  • Darwin est un collégien pas banal, à la peau noire et aux yeux bleus, d'origine somalienne par sa mère et de père inconnu. Curieux de tout, il se balade à vélo dans son quartier et filme ce qu'il s'y passe avec une petite caméra numérique. Car son coin n'est pas banal non plus : c'est un de ces quartiers urbains de Paris en pleine destruction/reconstruction. Les taudis sont remplacés par des immeubles neufs, il lui arrive de faire des films sur des expulsions, qu'il poste ensuite sur Vimeo. Sur les murs gris apparaissent souvent des fresques colorées, comme celle qu'il découvre un matin devant ses fenêtres, et qui ressemble vraiment à ce que fait Banksy, le célèbre artiste du street-art. La mère de Darwin, Ophélie, est aussi un personnage étonnant, une très belle femme arrivée seule en France à 15 ans, et qui gagne sa vie comme chauffeuse de taxi, la nuit...
    Dans ce court roman, Elise Fontenaille campe un gamin des rues d'aujourd'hui, un Gavroche débrouillard et malin qui se révolte et tombe amoureux d'une fille mystérieuse, qui rêve de devenir cuisinier et prend des leçons avec un restaurateur camerounais, vit des aventures dans les catacombes et ramasse des légumes sur les toits des immeubles...
    Ce roman urbain et très contemporain saisit l'air du temps avec une grande justesse. Comme pour les précédents romans de cet auteur, l'écriture visuelle et le rythme d'enfer séduiront les lecteurs jeunes ados...

  • Guenon

    Pierre-Antoine Brossaud

    Au collège, on la traite de guenon. Parce qu'elle est grosse, Manon, c'est une bonne élève de 3e effacée, qui ne trouve sa place nulle part. Alors elle nous raconte, d'une voix naïve et bouleversante, comment elle fait pour survivre dans la communauté des ados, son admiration pour sa  cousine parfaite, le garçon qu'elle finit de rencontrer. Comment vivre dans un corps qu'on n'aime pas ? Un premier roman bouleversant écrit par un enseignant en lycée professionnel, très au fait de la violence des rapports, à l'adolescence.

  • Colère d'amour

    Ahmed Kalouaz

    Depuis que ses parents se sont séparés, Chloé ne veut plus voir sa mère et habite sur la péniche familiale, avec son père et son petit frère, Olivier. Car depuis la séparation, la colère ne quitte plus l'adolescente, qui n'arrive pas à pardonner à sa mère d'avoir « brisé » la famille. Dans ce roman émouvant, Ahmed Kalouaz fait le choix judicieux d'alterner les chapitres entre fille et mère, donnant les deux points de vue... en laissant au lecteur l'espoir d'une réconciliation. Un roman qui parlera très fort à tous ceux, enfants ou parents, traversant l'épreuve du divorce.

  • La même fête vue par deux ados : Emma veut profiter de la soirée pour quitter Loïc, son copain. Simon, lui, rêve de faire l'amour pour la première fois avec Méline. Tout ne se passera pas comme prévu... Un roman double, qui explore finement les élans du corps et du coeur à l'adolescence. Un roman doado pour la première fois en recto-verso.

  • Célia et sa mère, une écrivaine à succès en panne d'écriture, reviennent vivre dans la maison de leur grand-mère, morte depuis des années, au coeur d'un village perdu dans les montagnes. Leur retour est mal vécu par certains, comme s'il ravivait de vieilles histoires enfouies. Le coeur des louves est un roman impressionnant, flirtant avec le fantastique pour décortiquer les secrets d'une communauté fermée sur elle-même.

empty