• Octobre 1099 : Guillaume, un jeune écuyer de 13 ans et Zakia une petite musulmane dont les parents sont morts lors du siège de Jérusalem, se sont attachés aux pas d'un mystérieux chevalier qui, victime d'une malédiction, ne peut ôter ni son masque, ni son armure d'argent. Nos trois héros se retrouvent sur les rives de la Mer Morte, dans un village où le chevalier doit fonder une colonie. Des pillards les attaquent et seule l'arrivée d'étranges sorciers leur permet de survivre. Dès lors, Guillaume et Zakia n'ont qu'une idée en tête : retrouver ces démons pour les convaincre de libérer le chevalier de sa malédiction.
    Au fil d'aventures palpitantes, avec ces « Sorciers de la Mer Morte », tu découvriras l'imaginaire fabuleux du moyen âge : magie, mauvais sorts, peur de l'enfer. Ainsi que les vertus chevaleresques : vaillance et générosité, amour et protection des plus faibles.

  • Saga italienne est un impressionnant voyage culinaire et imaginaire dans le temps de l'Antiquité à nos jours par un amoureux de l'Italie.
    Rome 2007, Sorrente 1878, Florence 1509, Assise 1209, Rome 128 après J.-C... Alain Absire nous livre un « Exquis » très singulier, résolument tourné vers la fiction, et fait revivre des personnages mythiques tels que Botticelli ou saint François d'Assise. Il nous fait partager sa passion pour les mets les plus délicats de la Péninsule, les miracles de l'huile d'olive, la finesse des lamelles de parmesan frais sur un lit de roquette, les arômes des vins dorés ou écarlates... Un régal !
    Une langue savoureuse et riche, un goût pour la chair érotique et palpitante... et les délices d'un menu complet à l'italienne : antipasti, pasta, carne, vino, dolci. Des hors-d'oeuvre au dessert, c'est la saga d'une famille italienne, les Castruccio, dont nous suivons ici les aventures... au fil des gourmandises les plus appétissantes.
    Qu'il mette en scène un concours international de pasta au XIXe siècle, une scène de séduction entre un policier d'aujourd hui et son ancienne maîtresse, la renaissance d'un grand peintre au terme de sa vie ou le vin qui sèche les larmes du deuil, Saga italienne est un hymne sensuel à la vie et une succulente traversée de l'Italie.

  • Cette nuit-là, Robespierre frappe à la porte de Marie, une céroplasticienne à laquelle il va ordonner de modeler dans la cire le visage d'un vieillard arraché aux cachots de la Bastille. C'est en vérité un mort-vivant qu'il confie à une artiste dont les pouvoirs lui sont inconnus. Comment imaginerait-il qu'une aussi jeune femme sache capter l'essence physique, morale et psychologique des êtres auxquels, par son toucher, elle donne un "autre visage"?
    Stupéfait de voir cette magicienne rendre la vie à qui semble l'avoir à jamais perdue, il revient dans l'étrange Cabinet de curiosités. S'en remettant lui-même aux mains de la modeleuse d'âme et de chair, du tréfonds de la Terreur dont il est le premier instrument, c'est le chemin de son propre destin qu'il entrevoit et sur lequel il s'engage sans retour possible, mais avec la folle espérance d'y percevoir ne fût-ce qu'une trouée de lumière.

    Ce roman s'inscrit dans le droit-fil des livres précédents d'Alain Absire, en particulier Lazare ou Le grand sommeil. Au fil de tableaux saisissants évoquant les toiles de Goya, il offre une lueur d'espoir aux âmes les plus déchirées, capables, par-delà l'effroi de la guillotine, d'éprouver la plénitude de l'amour humain.

  • Un redoutable chevalier croisé, dont le visage est dissimulé par un masque d'argent inamovible, et le corps recouvert par une armure de mailles du même métal dont il est prisonnier, est sous le coup d'une malédiction en réparation d'un meurtre abominable qu'il a commis.
    Durant la prise de Jérusalem, en 1099, un écuyer, Guillaume de Crèvecoeur (13 ans), dont le seigneur vient d'être tué, s'attache à ses pas, ainsi qu'une toute jeune Musulmane du nom de Zakia. Batailles, magie, sorcellerie, mais aussi attachement d'un jeune garçon pour le maître qu'il veut délivrer du sortilège dont il est victime..., Le chevalier à l'armure d'argent, dont " La malédiction de Jérusalem " est le premier épisode, est un récit d'aventures palpitant construit autour de la première croisade.
    Il te permettra de percer les mystères d'une époque lointaine, et d'imaginer la vie d'un garçon courageux et d'une petite Musulmane emportés dans le tourbillon de la plus grande expédition armée du moyen âge.

  • Des nouvelles sur le thème de l'amour. L'amour fou ou rêvé, l'amour réel et bien mort, dans des registres et des tonalités très contrastés, allant de la violence à la délicatesse la plus extrême.

  • Juillet 1100 : les aventures en Terre sainte de Guillaume, le jeune et vaillant écuyer venu de Normandie, et Zakia, la petite musulmane un peu magicienne, continuent ! Les deux amis espèrent de tout coeur que la malédiction infernale frappant leur maître, le chevalier à l'armure d'argent, va enfin être levée. Mais l'âme de ce terrible guerrier, dont nul ne connaît le visage dissimulé derrière un masque de métal précieux, peut-elle être sauvée ? Alors que le roi de Jérusalem les envoie, à la tête d'une quarantaine de croisés, assiéger le port de Césarée tombé aux mains des infidèles, le chevalier semble perdre ses forces qui lui ont permis de gagner tant de batailles. Bientôt, face à l'émir et à sa terrible garde noire, tout paraît perdu. jusqu'à ce qu'un « miracle » se produise.

    Avec Le roi de Césarée, tu découvriras la fin de cette histoire inspirée du temps des croisades. Au coeur d'un Moyen Âge fabuleux, le pardon et la générosité vont-ils finir par l'emporter sur la fureur et la haine des peuples les uns envers les autres ? Vite ! Plonge-toi dans ce récit merveilleux où, ensemble, Guillaume et Zakia t'attendent.

  • Florence 1496, une révolution intégriste provoque la chute des Médicis. Autour des trois personnages principaux, dont Botticelli, gravitent des personnages pris dans le tourbillon d'une folie collective que rien ne paraît capable d'arrêter.

  • Il ouvrit les yeux. Il me regarda consterné. - Lou, tu ne sais même pas pourquoi tu l'aimes ! Qu'elle soit sans tache, tu t'en moques ! Il ne te vient même pas à l'esprit que sa chasteté, c'était la condition pour que Chris vienne au monde. Putain, Jo !Secoue-toi ! Bientôt tu vas être en peinture sur tous les murs, en photo dans tous les livres. Et, dans quelques années, on dira : Sans Jo, peut-être qu'il aurait encore fallu attendre, peut-être qu'on serait toujours dans la nuit, peut-être que le monde, il suerait encore la haine.ù Je m'en fous d'être dans les livres, Gaby ! Et puis d'abord, qu'est-ce que tu essaies de me faire avaler ? Ce que je veux, moi, c'est être heureux.

  • Gregory-strass

    Alain Absire

    Alain Absire est né en 1950.Il a publié deux romans: L'Homme disparu, Roman d'une ville en douze nuits.Une fois le rideau baissé, que devient le comédien dans la vie de tous les jours?Le personnage central du roman est un acteur déjà confirmé, dont nous suivons les différentes activités professionnelles, au théâtre où il joue chaque soir, sur un lieu de tournage, dans un studio de synchronisation.Nous découvrons ainsi, heure par heure, les exigences d'un métier qui mêle le réel et l'imaginaire, un monde d'illusions où, sous l'éclat des projecteurs, plus d'un risque de se brûler les ailes.C'est le cas du jeune Grégory, un ami comédien que le narrateur s'efforce 'arracherà sa solitude et à son désarroi, parce qu'il retrouve en lui le reflet de sa propre vocation.Une vocation instable, sans cesse menacée par le faux-semblant, la misère ou la peur de vivre. Prenant le contre-pied des mémoires de vedettes plus ou moins frelatés, Alain Absire se souvient ici qu'il a été acteur et auteur de théâtre pendant plusieurs années.Il nous parle d'un milieu qu'il a bien connu et qu'il aime passionnément.Grégory-Strass est à la fois un livre-document et un roman de l'amitié où se confirme le talent d'un écrivain que la presse a salué commele grand poinçonneur d'images de nos années quatre-vingts»

  • La declaration d'amour

    Alain Absire

    • Fayard
    • 19 Mars 2003

    Aux confins du désert d'Egypte, dans une tombe construite par le pharaon Akhenaton au temps de sa gloire, l'ancien scribe royal Ahmosis attend que la mort l'emporte.
    Brisé par le retour à l'ordre ancestral des prêtres d'Amon, il croit avoir tout perdu : sa renommée et sa fortune, sa foi en Aton, dieu unique, mais surtout sa femme tendrement aimée qui vient de l'abandonner.
    Seul face à la cité du Soleil en ruine, il se remémore sa vie passée et adresse à son épouse Takharou le plus vibrant des chants d'amour. Jusqu'au jour où, las de souffrir, l'âme à nu, il décide de retrouver celle qui a cessé de l'aimer.

  • La gloire de molière a fait de l'homme un personnage mythique, offert à toutes les interprétations, du farceur au héros romantique en passant par le libertin, le courtisan ou le mari bafoué. alain absire nous restitue un nouveau molière, à ce moment de sa vie, la " dernière saison ", où parvenu au sommet de sa renommée, il n'est occupé que de lui-même et de l'accomplissement de son destin.
    Le " grand siècle " installe son décor, dans l'éclat de ses fêtes et de ses batailles. c'est déjà la rupture entre deux époques, la lutte des anciens et des modernes, une comédie d'intrigues et de jalousie où revivent les figures de lully, d'armande bejan, de louis xiv, de colbert et de bien d'autres. molière hanté par la mort et indifférent à ces combats, ne pense, lui, qu'à jouer son dernier rôle et à réussir sa sortie.
    Dans baptiste ou la dernière saison, premier roman français consacré au grand dramaturge, alain absire a su débarrasser son héros de la légende et nous donner un molière, homme de son temps et du nôtre.

  • Printemps 1219 : François d'Assise, assoiffé de Dieu jusqu'au martyre, s'embarque pour les croisades. Désireux d'apaiser les loups qui se disputent la Terre sainte, il part à la rencontre du puissant sultan d'Egypte, Malek al-Kamel. Tandis que, dans une folie de massacres et de sang, se succèdent sièges et batailles, ces deux figures hors du commun nouent un étrange dialogue... Fragiles moments de grâce où tout paraît possible, où, ignorant la rage des guerriers de Dieu, le roi puissant et le saint dépenaillé entrevoient soudain l'unique chemin de la paix. Cet étonnant récit, qui se fonde sur des faits historiques attestés par de nombreux témoins, prolonge une quête toujours d'actualité : la rencontre, heurtée mais féconde, entre islam et chrétienté.
    />

empty