• David Labarre naît atteint d'une irréversible déficience visuelle. Ce handicap rend son enfance difficile : brimades de son père, harcèlement de ses camarades de classe, difficultés scolaires. L'école ne l'intéresse pas. La seule chose qui le motive, c'est le foot.
    Il parvient à créer une division de cécifoot à Toulouse :
    Un premier rêve qui se réalise et qu'il poursuivra en enchaînant les victoires jusqu'aux jeux paralympiques de Londres.
    David Labarre s'essaie ensuite à l'alpinisme. Il y prend goût, l'altitude le grise ; il entame l'ascension des plus hautes montagnes françaises. Il parvient à vaincre le Mont-Blanc. Prochainement, il a décidé de s'attaquer au Toubkal, au Maroc, puis à l'Everest.
    Cet ouvrage propose la biographie inspirante d'une destinée hors-norme.

  • Au lendemain du décès de Georges Pompidou, la mort s'invite à Cordouan. Le fils de l'un des gardiens du plus célèbre phare de France est découvert noyé au pied d'un carrelet, non loin de Royan. Sa fiancée, quant à elle, demeure introuvable. C'est dans ces circonstances étranges que Séraphin Cantarel, le conservateur des Monuments de France, se rend pour expertise dans ce « Versailles des mers » dont les fondations sont menacées par les coups de boutoir de l'océan. Tandis qu'en mer, le ciel se fait de plus en plus sombre, que l'Atlantique se creuse dangereusement, sur la côte, une chose est sûre : la tempête qui s'annonce risque d'être meurtrière à bien des égards... Entre terre et mer, une enquête aussi haletante que terrifiante.
    Homme de radio et de télévision, scénariste et surtout romancier, Jean-Pierre Alaux est l'auteur de la célèbre série Le Sang de la vigne (25 volumes chez Fayard) adaptée à la TV avec Pierre Arditi dans le rôle du fameux oenologue-enquêteur. Il est aussi le père de Séraphin Cantarel, le perspicace conservateur des Monuments de France dont les enquêtes conjuguent patrimoine et suspense. Désormais, les nouvelles pérégrinations de Séraphin s'inscrivent dans la collection Geste Noir.

  • Quand Séraphin Cantarel, le perspicace conservateur des Monuments de France, débarque à Biarritz au printemps 1989, sa mission paraît impossible : sauver le château d'Ilbarritz d'une probable démolition. L'impressionnante bâtisse, née au XIXe siècle de l'imagination du très fantasque Baron de l'Espée, va-t-elle être la proie des pelleteuses ? C'était sans compter sur l'obstination du tandem Cantarel-Trélissac qui se heurte à des oppositions locales et surtout à Albert Deschanel, l'énigmatique occupant des lieux. Que se passe-t-il, la nuit, à Ilbarritz pour que ce château attise autant de convoitises ? L'inquiétante disparition de deux surfeurs, un curieux attentat et un meurtre maquillé en suicide ébranlent soudain la légendaire quiétude de la célèbre station balnéaire basque. Alors que la tempête fouette la grève, les masques tombent les uns après les autres. Le château d'Ilbarritz peut donc livrer enfin ses lourds secrets. Même les plus inavouables...

  • À l'occasion de l'anniversaire de la construction du Phare de Cordouan, il y 4 siècles, Jean-Pierre alaux, grand amoureux de la mer, revient sur son histoire parfois tourmentée, et sur le départ cette année du dernier gardien de phare en mer.

  • En ce printemps 1983, la vertigineuse cité de Rocamadour est en proie à un retentissant scandale : on a volé " La Pomme d'or ", fierté du musée d'art sacré de ce haut lieu de la foi. Vénérée par les femmes frappées d'infertilité, cette pomme sème soudain la discorde et le crime dans cette citadelle traditionnellement vouée à la Vierge Noire. Bien malgré eux, Séraphin Cantarel et son jeune assistant Théo sont plongés dans un inextricable noeud de vipères où ils auront bien du mal à faire triompher la vérité. Le ver du vice se serait-il logé dans une pomme d'or qu'on dit pourtant miraculeuse ?
    Séraphin Cantarel, fameux conservateur des Monuments Français, mène une enquête palpitante mêlant moeurs provinciales et art sacré.

  • Dans un entrepôt désaffecté gisent les 55 colossales statues de bronze de fontaine de la place des Quinconces, située dans le centre-ville bordelais. Déboulonnée pendant la Seconde Guerre mondiale, elle fut conservée, à l'abri des Allemands, jusqu'en 1982. Un matin, en période de travaux de restauration, une des statues fait l'objet d'une mise en scène macabre. La tête ensanglantée d'une jeune fille est retrouvée plantée sur un sceptre. Jamais la ville de Bordeaux n'avait connu pareil scandale... Séraphin, Hélène et Théo conduisent une investigation pleine de chausse trappes et de rebondissements. De son côté, le patron de la Police Judiciaire mène lui aussi l'enquête.
    Homme de radio et de télévision, scénariste et surtout romancier, Jean-Pierre Alaux est l'auteur de la célèbre série Le Sang de la vigne (25 volumes chez Fayard) adaptée à la TV avec Pierre Arditi dans le rôle du fameux oenologue-enquêteur. Il est aussi le père de Séraphin Cantarel, le perspicace conservateur des Monuments de France dont les enquêtes conjuguent patrimoine et suspense. Désormais, les nouvelles pérégrinations de

  • Au printemps 1978, la France s'indigne de voir les côtes bretonnes et normandes souillées par le naufrage de l'Amoco Cadiz. Pour le conservateur Séraphin Cantarel, le moment est d'autant plus critique que la tragédie risque de compromettre l'inscription du Mont-Saint-Michel au patrimoine de l'Unesco. Et tandis qu'il entreprend de restaurer la statue ornant le sommet de l'église abbatiale, les ennuis s'accumulent : un religieux est découvert noyé, un autre joue les faussaires... Autant d'actes machiavéliques attisés par un sournois vent d'ouest !
    Après Albi, Cordouan et Reims, le célèbre conservateur devra cette fois-ci prouver ses talents d'enquêteur pour résoudre, au coeur de la Merveille de l'Occident, une bien diabolique histoire.

  • Ce dimanche d'avril 1974, la foule des grands jours se presse dans la cathédrale de Reims : l'archevêque de Champagne, le Secrétaire d'Etat aux affaires culturelles, le préfet, tout le beau monde est présent. Parmi ces invités, Marc Chagall et Séraphin Cantarel, les deux artisans de la restauration controversée de la chapelle. Alors que résonnent les grandes orgues, un cri déchire la nef. Le corps d'une jeune fille vient d'être découvert dans un confessionnal. S'en suit une série de crimes sordides, compromettant une partie de la bourgeoisie rémoise. Devant tant d'horreurs, le célèbre ange de Reims renonce à son beau sourire et grimace jusqu'à faire peur.

  • Entre nostalgie et modernité, les liqueurs riment avec une douceur et un art de vivre auxquels nous convie jean-pierre maux.
    Les moments de consommation ont évolué avec les modes de vie. aujourd'hui, les liqueurs se dégustent librement et s'affranchissent des traditions. dans la journée, on les associe souvent à un moment de détente. l'été, en terrasse, on les aime désaltérantes, peu alcoolisées et naturelles. le soir, elles se dégustent pures ou accompagnées de glaçons, allongées d'eau plate ou gazeuse, mais aussi de tonic ou de sodas et elles sont de plus en plus appréciées en long drink ou en cocktails.
    Qu'elles soient conçues à base de plantes, d'écorces, de fruits, voire d'épices, les liqueurs naissent de l'imagination des liquoristes. l'histoire veut que les herbes médicinales aient été les premiers constituants. de nos jours, leurs vertus thérapeutiques sont reléguées au second plan au profit de leurs arômes bien spécifiques. avant d'être portées aux lèvres, les liqueurs expriment leurs senteurs faites de notes suaves ou délicieusement subtiles.
    Envoûtant, mystérieux, chatoyant, parfois enivrant, le parfum libéré réunit tous les ingrédients contenus: fruits, fleurs, sucre, épices. la cannelle, le gingembre, le genièvre ou encore le safran vous transportent sur le tapis volant des mille et une nuits à destination de l'orient. les liqueurs à base de fraise, de mûre, de myrtille, de cassis, de framboise, de mandarine, de banane, d'abricot, d'orange ou encore de pêche, dévoilent des parfums terriblement gourmands et délicats.
    Les fruits exotiques, tels la mangue, le litchi, le kiwi, la noix de coco, offrent leurs senteurs tropicales désaltérantes et dépaysantes. les liquoristes français ont, dans ce domaine, un talent inégalé et un degré d'expertise exceptionnel. page après page, laissez-vous emporter. il n'y a plus d'heure pour partager le plaisir d'une liqueur car c'est affaire de goûts, de couleurs et de découverte!.

  • La Côte atlantique du Sud-Ouest de la France inspire à Jean-Pierre Alaux des récits intimes, à fleur de peau, qui font vibrer tous les sens.

    De Saint-Jean-de-Luz à La Rochelle se déploient des histoires de femmes et d'hommes confrontés à un tournant de leur vie.

    Au fur et à mesure des treize nouvelles, le désir jaillit en même temps que le suspense.

    Des personnages bien réels côtoient des situations extrêmes qui les poussent à aller au bout d'eux-mêmes et déjouer toutes les certitudes et monotonie du quotidien.

    Le décor est planté : Avec vue sur l'Océan.

    Tout y est. Les odeurs douces et parfois capiteuses des Landes. Les paysages du Bassin d'Arcachon dessinant mille aquarelles du lever au couchant.
    L'architecture dentelée des arcachonnaises.
    La force de l'Océan épousant le découpage abrupt de la Côte basque, avec le phare du Cap Saint-Martin de Biarritz rugissant de plaisir.

    On ne peut sortir de ces récits de vie sans en avoir ressenti dans les moindres détails l'atmosphère intrigante et la beauté des lieux, dégusté avec délices l'écriture impétueuse, et découvert la chute, parfois fatale.

  • Ce matin d'avril, le Palais de la Berbie à Albi est en émoi. Deux tableaux de Toulouse-Lautrec ont été dérobés dans la nuit et le gardien est introuvable. Séraphin Cantarel, le très docte conservateur en chef du musée des Monuments français se rend sur place accompagné de son assistant, Théo Trélissac. Les deux hommes se trouvent confrontés à une enquête pleine de chausse-trapes.

  • En arpentant le vignoble de Gaillac, le célèbre oenologue Benjamin Cooker pouvait-il soupçonner que la mort prématurée d'un jeune confrère, au nez prétendument exceptionnel, cachait en vérité des moeurs viticoles d'un autre temps ? Quand la colombine servait de fumure aux vignes plantées du côté de Lisle-sur-Tarn !
    Au pays des mille pigeonniers, Cooker et son assistant Virgile se heurtent tour à tour à un inquiétant banquier luxembourgeois, une disparition pour le moins suspecte, et à deux vieilles filles revenues sur les lieux où leur père, alors modeste métayer, a été assassiné...cinquante ans plus tôt !
    Dans un paysage aux faux airs de Toscane, où soufflent le vent d'autan et de folles rumeurs, il faudra toute la perspicacité de nos deux compères bordelais pour venir à bout de cette double intrigue aussi mystérieuse qu'infiniment vénéneuse.

    Jean-Pierre Alaux est journaliste à la radio et dans la presse épicurienne. Il vit et écrit au milieu des vignobles de la vallée du Lot.
    Noël Balen est écrivain et scénariste. Également musicien, il se partage entre composition et production discographique. Son village est Paris.

    La série "Le sang de la vigne" est désormais adaptée à la télévision, avec Pierre Arditi dans le rôle principal.

  • Le Château Champ-Grèze est assurément l´un des plus beaux fleurons du vignoble de Cahors. Quand l´oenologue Benjamin Cooker et son assistant Virgile se rendent sur place pour surveiller les fermentations de la dernière vendange, ils ne peuvent soupçonner la surprise qui les attend. Le vin de la cuve nº13 exhale d´étranges arômes. Cooker veut en avoir le coeur net et ordonne le soutirage de la cuve. L´opération révèle l´impensable : un cadavre macérait dans la pestilentielle vinasse.
    Indépendamment de son caractère sordide, l´affaire déchaîne aussitôt la presse. La recherche du criminel est d´autant plus aléatoire que la victime n´est toujours pas identifiée. L´inspecteur Poujade, en charge de l´enquête, est désarmé face à l´absence d´indices et de mobiles. C´est sans compter sur Benjamin Cooker et Virgile, qui font parler les pierres et les barriques. Dès lors, l´enquête remonte le fil de l´Histoire, à l´époque où le marquis de Champ-Grèze fut muré vivant dans son château lors des jacqueries qui ensanglantèrent la Révolution de 1789.
    Décidément, les nouveaux seigneurs de Cahors sont fidèles à l´image de leur vin : forcément tannique, terriblement corsé... et affreusement noir !

  • Il se passe des choses bien étranges dans le chai du domaine des Moniales Haut-Brion. Qui pourrait en vouloir à une propriété aussi discrète, paisiblement ancrée dans la banlieue bordelaise oe Autorité incontestée dans le milieu de la vigne et du vin, Benjamin Cooker est l'un des oenologues les plus célèbres au monde. Parfois redouté, toujours respecté, il est souvent consulté pour apporter ses connaissances et livrer ses appréciations.

    Avec la complicité de son jeune assistant Virgile Lanssien, il va arpenter le prestigieux terroir des Graves où quelques mystères fermentent à l'ombre des grands châteaux.

  • Georges Gimonprez, négociant inflexible et propriétaire hégémonique, disparaît dans des circonstances que l'on aurait pu croire ordinaires. Mais, en laissant derrière lui un patrimoine complexe et des projets pharaoniques, cet homme de pouvoir est encore plus encombrant mort que vivant. Après avoir connu autrefois des relations distantes avec ce puissant personnage, l'oenologue Benjamin Cooker était sur le point de l'accompagner dans l'implantation d'un vaste domaine au sud de la Chine. Soutenu par son assistant Virgile Lanssien et sa laborantine Alexandrine de la Palussière, le célèbre expert bordelais va mettre toute sa science et sa perspicacité au service des héritiers. Une veuve raisonnablement éplorée, un neveu au regard fiévreux, une soeur lucide, mais sans éclat, des partenaires chinois ombrageux, des soupçons d'assassinat, des séances de dégustation peu orthodoxes... aux portes de Bordeaux, le terroir des Graves va vivre une crise sans précédent alors que les inondations d'un printemps catastrophique menacent les berges de la Garonne. Jean-Pierre Alaux est journaliste à la radio et dans la presse épicurienne. Il vit au milieu des vignobles de la vallée du Lot. Noël Balen partage ses activités entre littérature, conférences musicales et productions discographiques. Son village est Paris. La série « Le sang de la vigne » est désormais adaptée à la télévision, avec Pierre Arditi dans le rôle principal.

  • La Truffe sur le Soufflé Alexis Pélissou, avec la complicité de Jean-Pierre Alaux, photographies David Nakache La moustache en guidon de vélo, l'oeil toujours malicieux, la crinière poivre et sel, les lunettes bleues et le propos toujours gouleyant, Alexis Pélissou officie depuis trente-cinq ans à la tête de l'ancienne école communale de Saint-Médard dans le Lot. L'établissement étoilé, construit en pierres de Charente dans un cadre idyllique au coeur de la vallée du Vert, fait aujourd'hui figure de véritable temple de la gastronomie quercynoise.
    Jean-Pierre Alaux : journaliste et écrivain. Il vit au milieu des vignobles de la vallée du Lot et conjugue voyages et reportages pour la presse épicurienne. A déjà publié aux éditions Féret, Le Vin & le Cigare et Liqueurs d'en France.
    David Nakache : toute l'iconographie de l'ouvrage est signée David Nakache, l'un des rares photographes passés maître dans l'art de sublimer le vin et les liqueurs. Il a déjà illustré deux ouvrages aux éditions Féret : Le Vin & le Cigare, Le Canelé et Liqueurs d'en France.


    L'ouvrage se propose d'évoquer ce secret de la nature dont la culture a été longtemps laissée en déshérence pour aujourd'hui faire à nouveau l'objet d'un véritable culte en cuisine. Les causses du Quercy constituent, avec le Vaucluse et la Drôme, le terroir de prédilection de la truffe en France. Le mystère qui entoure son " déploiement " sous terre fait l'objet, encore et toujours, de mille controverses sur lesquelles le chef Pélissou, un brin philosophe et talentueux conteur, dissertera allègrement.
    Dans La Truffe sur le soufflé, les auteurs de l'ouvrage suivent ce " génie de la cuisine " (la formule est de Jean-Luc Petitrenaud !) sur ses terres truffières, mais aussi au célèbre marché de Lalbenque avant de l'accompagner jusque devant ses fourneaux du Gindreau. Alexis Pélissou livrera pas moins de trente recettes exclusives, sublimées sous l'objectif du photographe David Nakache.

  • En cet été 2015, la canicule engourdit le Périgord, et la récolte s'annonce difficile pour les viticulteurs du bergeracois. Mais, davantage que l'état critique du vignoble, ce sont les récentes directives de l'Union européenne qui mettent en émoi toute la région. L'oenologue Benjamin Cooker est sollicité par la cave coopérative de Monbazillac pour tenter de faire face aux menaces de Bruxelles dont les technocrates prévoient d'interdire la chaptalisation des vins liquoreux.
    Accompagné de Virgile Lanssien, son jeune assistant de retour au pays natal, ils vont bientôt être confrontés à un événement dramatique. Miko, le fils adoptif d'une des grandes familles de l'appellation, a été retrouvé égorgé sur une ancienne stèle de sacrifice.

    Derrière cette mise en scène macabre, ils vont découvrir domaines convoités, pratiques occultes, soupçons dévastateurs, passions et rancoeurs, comptabilités opaques.

    Benjamin et Virgile traversent alors, malgré la douceur des liquoreux et des paysages, un terroir meurtri où le raisin est d'autant plus menacé que les sentiments sont frelatés.

  • Jean-Pierre Alaux : homme de radio (Sud-Radio, Europe 2, Radio Présence) et de télévision (Télé-Toulouse), il vit dans le Sud-Ouest et concède une large place à l'écriture en tant que romancier, biographe (James Dean, Romain Mesnil) et nouvelliste. Noël Balen : écrivain et musicien, il partage son activité entre littérature, production discographique et animation de conférences sur les musiques noires américaines. Il est, entre autres, l'auteur de L 'Odyssée du Jazz, aujourd'hui considéré comme un classique. Son village est Paris.

  • Après la tragique disparition de ses parents lors du tsunami qui ravagea le sud de la Thaïlande en décembre 2004, la jeune et ténébreuse Raquel Osunera Platero, hérite d´une fortune considérable dont le domaine Las Espadas Cruzadas, l´une des propriétés les plus en vue de la Rioja, principale région viticole espagnole. C´est dans cette demeure noble et robuste qu´elle a passé l´essentiel de son enfance. Pour la seconder dans la gestion et le développement du domaine, elle a fait appel à Christophe Coussou, un Bordelais de 32 ans, oenologue accompli, spécialisé dans le marketing. Dans le cadre de ses fonctions de wine maker attitré du domaine, Cooker fait de fréquents allers et retours entre Bordeaux et la Rioja, accompagné par son précieux assistant . Virgile n´est pas insensible au charme incendiaire de cette jeune femme aux yeux charbonneux.Tout bascule soudain dans l´horreur quand on retrouve, un matin, le corps de Christophe Coussou décapité près de la Bodega de Las Espadas Cruzadas. La police espagnole conclut vite l´enquête et s´arrête à la version de la mort accidentelle. Cooker et son assistant reprennent les investigations depuis le départ et découvrent que la jeune héritière n´a rien dit des menaces qui pesaient sur son empire. Alors que le printemps s´installe, que la vigne fleurit et que l´air s´adoucit, il flotte comme une sale odeur de bouchon dans les vieilles vignes de la Rioja...

  • Quand l'oenologue Benjamin Cooker et son assistant Virgile Lanssien débarquent sur les terres pierreuses de Châteauneuf-du-Pape, l'accueil qui leur est réservé est aussi cinglant et glacé qu'un mauvais coup de mistral.
    La mission d'expertise qui les attend est des plus délicates. Il leur faut manoeuvrer avec tact entre les trois soeurs Castelnau qui, à défaut de s'entendre, veulent vendre le Château Duèze au plus offrant. Les liens du sang qui unissent Anne-Lise, Catherine et Sixtine auront-ils raison des convoitises, des vieilles rancoeurs et des jalousies ordinaires ? Tandis que l'aînée tutoie la mort avec dignité, la cadette s'éloigne davantage de ses racines et la benjamine s'accroche désespérément à sa terre.
    Bien malgré eux, Benjamin et Virgile sont pris au piège d'un drame familial où le vignoble est pris en otage de la façon la plus violente. Ils semblent nombreux ceux qui souhaitent accrocher à leur patrimoine un domaine papal comme naguère on achetait des indulgences pour s'assurer une place au paradis.

empty