• Dans ce récit autobiographique, Natalia Kim rend hommage au quartier de Moscou situé près de l'usine ZIL, « Avtozavod » - « l'usine à automobiles ».
    C'est dans les appartements communautaires d'imposants immeubles staliniens que Natalia passe sa jeunesse dans les années 1980-1990.
    Au fil des pages, des épisodes tantôt poignants, tantôt drôles, tantôt tragiques, font revivre toutes sortes de personnages qui ont marqué le passé de la narratrice :
    De sa grand-mère adorée aux voisins alcooliques et un peu fous, en passant par des camarades de classe, des gardiens, des éboueurs et des facteurs.
    Ce récit émeut par son attachement romantique à une myriade d'histoires personnelles somme toute ordinaires.

empty