• Reconquista

    Serge Legrand-Vall

    Reconquista. Automne 1944. Dans les Pyrénées battues de neige et de pluie, s'avancent les maquisards espagnols. Ils viennent de libérer l'Ariège des occupants allemands et lancent maintenant une offensive contre Franco, dernier avatar fasciste d'Europe. Parmi eux, Mateu, ex-policier barcelonais réfugié en France, qui entend racheter ses erreurs en tombant l'arme à la main. Mais l'opération Reconquista tourne court, la brigade tombe dans une embuscade et Mateu se retrouve bientôt seul dans la montagne. Affaibli par un sevrage alcoolique brutal, la faim et le froid, hanté par sa mémoire, Mateu doit choisir : s'abandonner à la mort, ou lutter pour survivre.

  • Nukuhiva, archipel des Marquises, 1842. Hina et Heetai, fi lle et fi ls d'un marin français déserteur et d'une indigène, sont témoins de l'arrivée d'une escadre de guerre française dans leur île. Une épidémie transmise par un équipage étranger vient d'emporter leur mère. Leur père Alban sombre dans la mélancolie. Faut-il fuir les arrivants ou au contraire prendre part aux profonds changements qu'annonce leur présence ? Inspiré de faits réels, La Part du requin évoque l'appropriation française des îles Marquises et l'ultime rébellion indigène. Il redonne vie à l'étrangeté et à la poésie d'un monde disparu. Le lecteur y croisera un personnage majeur, déserteur, qui devint par la suite l'un des plus grands écrivains américains : Herman Melville.

  • Octobre 1816.
    Après une rupture amoureuse, Alban, âgé de dix-sept ans, décide brusquement de quitter sa famille et son métier de batelier pour le grand large. C'est le Bordelais, en partance pour un voyage de trois ans, qui l'accueille à son bord.

    Quand le trois mâts met l'ancre dans la baie de Taiohae, aux Marquises, le jeune mousse est ébloui par la rencontre avec une civilisation dont les valeurs sont aux antipodes de la sienne.
    Dans les tribus de l'île de Nuku Hiva, la vie insouciante, sous la protection du peuple des dieux, est inchangée de mémoire d'homme. Les guerriers coupent le bois de santal alors que leurs sensuelles vehines s'affairent au quotidien.
    Mais, le temps de cette escale, chacun prend peu à peu conscience des bouleversements dont ce nouveau contact est annonciateur.

  • Avril 1938. L'offensive des troupes franquistes sur le haut-Aragon fait fuir des milliers d'Espagnols vers la France par les cols pyrénéens. Au cours de cette première «retirada», une femme épuisée accouche en pleine montagne. L'enfant sera français. Son père, resté sur le front, ne reviendra pas de la bataille de l'Èbre. À partir de cette histoire authentique, l'auteur retrace l'itinéraire d'une femme et de ses parents réfugiés qui ont choisi, pour rebâtir leur vie en France, d'oublier les déchirements de la guerre. Ce non-dit pesant conduira Antoine, le fils devenu adulte, à vouloir en savoir plus.
    Vingt-six ans plus tard, guidé par des lettres retrouvées de son père, il part en Espagne pour comprendre ce que personne n'a pu lui raconter.

  • En Gironde, les chemins de l'eau ont fait le paysage. Ses grands espaces marins et fluviaux ont suscité un lien singulier des hommes avec ce terroir pauvre aux riches eaux. Plus anciennement pratiqués que les chemins de terre ferme, ils recèlent la vérité intime de ce pays du Sud-Ouest.
    Majestueux estuaire que les marées parcourent, apportant des saisons de poissons migrateurs et portant vers l'ailleurs les navires chargés de vins et des produits venus du haut-pays par Garonne et Dordogne ; chemins de rives dans les vignobles du Blayais ou du Libournais, vasières et ports au pied des châteaux du Médoc, froides et sauvages rivières de la Lande ; et grands lacs paisibles, séparés de la fureur océane par un ourlet de dunes, monde en symbiose du bassin d'Arcachon, où marais rivière et océan se mêlent pour créer une vie unique.
    Tous ces chemins invitent le visiteur à une grande respiration où l'air marin n'est jamais loin du parfum de la vigne, où la pierre de l'Histoire donne un peu de sa blondeur à la lumière atlantique.

empty