À propos

«Il n'est rien de tel que l'admiration... Celui qui n'est pas capable d'admiration est un misérable. Aucune amitié n'est possible avec lui, car il n'y a d'amitié que dans le partage d'admirations communes.» «Qu'est-ce qu'une caresse ? C'est un effleurement qui prend possession de la matière profonde.» «Le rite bien français des vacances au bord de la mer constitue un voyage initiatique dont nous portons tous la marque. On peut dire que l'océan - son mystère, son infini, sa grande vie solitaire sous le ciel changeant -, c'est la métaphysique à la portée d'un enfant de sept ans.» «Le genou, bielle à la fois simple et complexe, dure et fragile, offensive et vulnérable, est l'articulation clef d'où partent l'effort, l'essor, l'élan... Et il ne faut pas oublier l'envers du genou, sa face postérieure, le jarret exactement, cette gorge tendre, pâle et moite où s'inscrit un H majuscule.» «Au commencement, il y a la fadeur. Chaque civilisation se définit par une nourriture de base substantielle et fade désignée par un mot de trois lettres. Ce sont : le blé pour l'Occident, le mil pour l'Afrique et le riz pour l'Orient. Elles sont toutes les trois dépassées par un quatrième élément - également de trois lettres et d'une fadeur absolue : l'eau.»


Rayons : Littérature > Littérature argumentative > Essai littéraire


  • Auteur(s)

    Michel Tournier

  • Éditeur

    FOLIO

  • Distributeur

    SODIS

  • Date de parution

    18/10/2000

  • Collection

    Folio

  • EAN

    9782070412518

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    432 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.8 cm

  • Épaisseur

    0.9 cm

  • Poids

    223 g

  • Support principal

    Poche

Michel Tournier

Michel Tournier est né à Paris en 1924 dans une famille aisée. Son éducation sera marquée par la culture allemande, la musique et le catholicisme. Plus tard, il découvre la pensée de Bachelard et devient l'élève de Lévi-Strauss.
Pendant une vingtaine d'années, il exercera plusieurs métiers: dans l'édition de 1956 à 1968, chez Plon, il travaille à des traductions de l'allemand; journaliste, il est chargé d'une émission "Chambre Noire" et en 1968, participe avec Lucien Clergue à la création des Rencontres Photographiques d'Arles.
En 1967, il obtient le Grand Prix de l'Académie française pour Vendredi ou les Limbes du Pacifique et en 1970, le Goncourt à l'unanimité pour le Roi des aulnes. Il entre à l'Académie Goncourt deux ans plus tard.
Aujourd'hui, il vit à Choisel dans un ancien presbytère et fait partie du Comité de lecture chez Gallimard.
Considéré comme "un classique", Tournier est lu par tous les publics, dans tous les pays. Son univers romanesque, peuplé d'ogres, de jumeaux et d'androgynes, se partage entre le réalisme et le fantastique. Malgré les critiques qu'elle peut susciter, sa lecture originale des mythes, des religions et de l'histoire a apporté un souffle nouveau et bénéfique au roman des années 70.

empty