Tractatus logico-philosophicus Tractatus logico-philosophicus
Tractatus logico-philosophicus Tractatus logico-philosophicus

Tractatus logico-philosophicus

Traduction PIERRE KLOSSOWSKI  ''

À propos

Le tractatus logico-philosophicus de ludwig wittgenstein, qu'il se trouve ou non donner la vérité dernière sur les matières qu'il traite, mérite certainement, par son ampleur, son étendue et sa profondeur, d'être considéré comme un événement, important dans le monde philosophique. Débutant à partir des principes du symbolisme et des rapports qui sont nécessaires entre les mots et les choses dans tout langage, il applique le résultat de ses recherches aux différents domaines de la philosophie traditionnelle, montrant dans chaque cas comment la philosophie traditionnelle et les solutions traditionnelles naissent de l'ignorance des principes du symbolisme et du mauvais usage du langage. La structure logique des propositions et la nature de l'inférence logique sont d'abord traitées. ensuite, nous passons successivement à la théorie de la connaissance, aux principes de la physique, à l'ethique et enfin à la mystique. Bertrand russell

Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la philosophie

  • EAN

    9782070758647

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    12.7 cm

  • Épaisseur

    0.7 cm

  • Poids

    132 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Ludwig Wittgenstein

Philosophe et mathématicien autrichien naturalisé britannique, Ludwig Josef Johann Wittgenstein (1889-1951) apporta des contributions décisives en logique, dans la théorie des fondements des mathématiques et en philosophie du langage. L'essentiel de son œuvre est publié aux Éditions Gallimard, notamment, dans la collection Tel, Recherches philosophiques (n° 404), Le Cahier bleu et le Cahier brun (n° 331), Tractatus logico-philosophicus (n° 311), Carnets (n° 283)

empty