Chants ; canti Chants ; canti
Chants ; canti Chants ; canti

Chants ; canti (préface Mario fusco ; édition bilingue français/italien)

Traduction MICHEL ORCEL  - Langue d'origine : ITALIEN

À propos

Vers 1816, au fin fond d'une province pontificale d'Italie du Nord, un jeune homme mélancolique, pétri de lectures érudites, s'apprête sans espoir à l'« oeuvre de sa vie ». Ce jeune homme, c'est Giacomo Leopardi. Il écrit des poèmes renouant avec la plus haute tradition italienne, celle qui remonte à Pétrarque et au Tasse. En 1831 paraît la première édition des Canti.
De la véhémence des premières canzones (À Angelo Mai, Brutus) aux méditations nocturnes des idylles (L'Infini, Le Soir du jour de fête, À la lune), en passant par les grands poèmes philosophiques (Le Genêt), le poète chante la solitude et l'exclusion, le temps répétitif et destructeur, le destin et la perte.
Tour à tour élégiaque et révolté, nihiliste et exalté, Leopardi inaugure une forme nouvelle de lyrisme : du moi au nous, sa voix déplore au nom de tous la souffrance d'être. Ce recueil d'une noire beauté inspira des esprits aussi divers que Schopenhauer, Musset, Nietzsche et Giuseppe Ungaretti.

Rayons : Littérature générale > Poésie

  • EAN

    9782081487055

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    342 Pages

  • Longueur

    17.9 cm

  • Largeur

    10.8 cm

Infos supplémentaires : Multilingue   Broché  

Giacomo Leopardi

Philosophe à la culture encyclopédique, Giacomo Leopardi (1798-1837) est aussi le grand poète de la condition humaine et de la mémoire. Enfant prodige éduqué selon des principes religieux et très stricts, cet homme érudit s'inscrit, avec Dante, au panthéon des écrivains italiens. Conforme à la volonté iconoclaste des «?Plis?», cette sélection de lettres donne à voir un autre visage de Leopardi. Celui que l'on retient trop souvent comme un homme pessimiste apparaît ici comme un profond connaisseur de l'âme humaine, cultivant une idée ambitieuse du bonheur.

empty