Fermeture exceptionnelle : les livres papiers ne peuvent être achetés en librairie

L'appel sauvage

L'appel sauvage (commentaires Bertrand Louët, N. Caseslaspro)

À propos

Un grand roman d'aventures, qui nous fait vivre, aux côtés du chien Buck, la quête des chercheurs d'or dans le Grand Nord canadien. Egalement un véritable roman d'apprentissage : celui d'un animal redécouvrant ses origines oubliées. Le roman de Jack London, connu du public français sous le titre L'Appel de la forêt, est ici proposé dans une nouvelle traduction de Frédéric Klein (Phébus).

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Parascolaire > Classiques / Textes et commentaires > Français / Littérature > Collège

  • EAN

    9782218943218

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    191 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Poids

    190 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Poche

Jack London

Né le 12 janvier 1876 à San Francisco, Jack London connaît une enfance misérable et entame à quinze ans une vie d'errance. Il exerce de nombreux métiers pour survivre : marin (jusqu'au Japon et à la Sibérie), blanchisseur, ouvrier dans une conserverie de saumon, pilleur d'huîtres, chasseur de phoques, employé dans une fabrique de jute... Après avoir participé à une marche de chômeurs vers Washington, il adhère au socialisme. Devenu vagabond, il est arrêté fin 1894 et passe un mois dans un pénitencier. En 1897, il participe à la ruée vers l'or du Klondike. Atteint du scorbut, il est rapatrié. C'est le début de sa prolifique carrière d'écrivain. À sa mort en 1916, des suites d'un empoisonnement du sang, il laisse quelque cinquante livres, parmi lesquels L'Appel de la forêt (1903), Croc-Blanc (1906) et Martin Eden (1909).

empty