Les feuilles pour l'art

À propos

Vous menez là-bas le délicat combat qu'il faut, tout d'avant-garde, écrit Mallarmé en avril 1895 à Stefan George (1868-1933) pour le remercier du second tome des Blätter für die Kunst. C'est en effet après des séjours prolongés à Paris, où il avait été admis aux « mardis » du maître français, que le jeune poète allemand décide, selon les termes d'un poème ultérieur, d' « engager le combat dans sa triste patrie » pour y imposer les nouvelles idées esthétiques du symbolisme français et y susciter un «réveil» poétique, et donc « vital », comparable. C'est dans ce but qu'il fonde, avec peu de moyens et en pleine effervescence naturaliste, la revue des Feuilles pour l'Art qui paraîtra entre 1892 et 1919 et à laquelle collaboreront des auteurs comme Hugo von Hofmannsthal, Karl Wolfskehl, Ludwig Klages, Ludwig Derleth, Friedrich Gundolf et Friedrich Wolters.
Ce livre rassemble tous les textes à dimension poétologique ou théorique parus dans les Feuilles pour l'Art ainsi que les avant-propos des Annales pour le mouvement de l'esprit, suivis d'une conférence de Friedrich Gundolf sur Stefan George prononcée en 1913. Il complète ainsi la traduction de ses Poésies complètes et permet au lecteur français de retracer l'évolution d'un mouvement de renouvellement poétique et moral qui compte sans doute parmi les plus nobles de l'humanité européenne.

Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782251830063

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    1.6 cm

  • Poids

    285 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty