Femmes et filles Femmes et filles
Femmes et filles Femmes et filles

À propos

L'Angleterre rurale, fin des années 1820. Molly Gibson vit à la campagne avec son père, un médecin qui l'a élevée seul. Dans ce coin perdu des Midlands, les aristocrates locaux règnent en maîtres absolus depuis l'imposant château de Cumnor Towers. L'existence de Molly est bouleversée lorsque son père lui annonce son remariage. La jeune fille se lie d'amitié avec Cynthia, sa demi-soeur, mais les rivalités ne tarderont pas à apparaître, surtout lorsque l'amour secret de Molly, le beau Roger Hamley, demandera la main de Cynthia.
Sur fond de scandales et d'intrigues, avec un humour, une sensualité envoûtante et un art de la subversion qui lui sont propres, Elizabeth Gaskell peint la nature humaine dans la toute-puissance de ses pulsions et de ses désirs, si impitoyablement réprimés par la société victorienne. La délicatesse de son ton et sa subtilité psychologique élèvent la romancière au rang des plus grands écrivains et nous rendent son oeuvre incroyablement proche.Traduit de l'anglais (Grande-Bretagne) par Béatrice Vierne.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782253074342

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    1 098 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    4.2 cm

  • Poids

    544 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Poche

Elizabeth Gaskell

Elizabeth Gaskell est née le 29 septembre 1810 à Londres et est morte le 12 novembre 1865 à Holybourne, dans le Hampshire. Son premier roman, Mary Barton paru en 1848, lui vaut un succès immédiat et les éloges de Dickens et de Carlyle. Amie de Charlotte Brontë, elle en écrira la biographie, Charlotte Brontë (Éditions du Rocher, 2004). Elle a laissé à la postérité quelques chefs-d'½uvre : Ruth (1853), Nord et Sud (Points, 2012) et Femmes et filles (L'Herne, 2005). Elle est reconnue comme un des plus importants écrivains de l'époque victorienne. Les critiques anglo-saxons la rapprochent de Jane Austen.
/>

empty