Le silence blanc et autres nouvelles du Grand Nord

Le silence blanc et autres nouvelles du Grand Nord

Résumé

« Le Grand Nord est le Grand Nord, et l'âme des hommes y est soumise à d'étranges règles, que ceux qui n'ont jamais voyagé en pays lointain ne sauraient comprendre. » Dans les plaines glacées du Grand Nord, aventuriers intrépides et chercheurs d'or mènent une rude existence. Une figure se distingue, celle de Malemute Kid, trappeur endurci par la pratique de ces terres gelées, qui devra résister à la faim, au silence et au froid. Au fil de ses aventures, on découvre que dans ces immenses espaces où la nature sauvage domine, les hommes n'ont d'autre choix pour survivre que de compter sur leurs chiens de traîneaux et la compagnie de leurs semblables. Ces trois nouvelles, « Le Silence blanc », « En pays lointain » et « Une odyssée du Grand Nord » réunissent tous les ingrédients qui ont fait le succès de l'auteur de L'Appel de la forêt.

Sommaire

- Objets d'étude : Le voyage et l'aventure : pourquoi aller vers l'inconnu ? L'homme est-il maître de la nature ? - Dossier pédagogique : Cinq fiches pour saisir les enjeux de l'oeuvre. - Prolongement : Explorer l'inconnu (corpus de textes).

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN

    9782290220702

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    13 cm

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

Jack London

Né le 12 janvier 1876 à San Francisco, Jack London connaît une enfance misérable et entame à quinze ans une vie d'errance. Il exerce de nombreux métiers pour survivre : marin (jusqu'au Japon et à la Sibérie), blanchisseur, ouvrier dans une conserverie de saumon, pilleur d'huîtres, chasseur de phoques, employé dans une fabrique de jute... Après avoir participé à une marche de chômeurs vers Washington, il adhère au socialisme. Devenu vagabond, il est arrêté fin 1894 et passe un mois dans un pénitencier. En 1897, il participe à la ruée vers l'or du Klondike. Atteint du scorbut, il est rapatrié. C'est le début de sa prolifique carrière d'écrivain. À sa mort en 1916, des suites d'un empoisonnement du sang, il laisse quelque cinquante livres, parmi lesquels L'Appel de la forêt (1903), Croc-Blanc (1906) et Martin Eden (1909).

empty