Le désespoir amoureux de la vie

Le désespoir amoureux de la vie

À propos

L'anorexie adulte, cette maladie de l'âme si singulière qui amoindrit le corps, nécessite une approche extrêmement fine et humble. Le regard posé sur ce trouble ne s'improvise pas, il se doit d'être initié à cette souffrance. Cette conduite a ses obsessions, ses symptômes et ses débordements, ses rages et ses dangers redoutables. Elle organise à l'envers, de biais et tout de guingois des rapports déviants à la normalité, aux liens sociaux et amoureux. Elle est une révolte radicale. Et le corps, devenu bavard, parle à l'excès. Une autre langue. La réconciliation existe-t-elle dans ce chaos, quand la chair du corps est aux prises avec la chair du monde ? Désir, amour. Que ces mots ne soient pas saillants comme des os, mais seulement des douceurs pour chacune ! L'auteur établit des passerelles entre les domaines de la littérature, de la philosophie et de la psychanalyse. Catherine de Sienne, Elisabeth d'Autriche dite Sissi, Virginia Woolf, Byron, Emilie Bronté, Pascal Quignard, Amélie Nothomb, Henri Michaux, Simone Weil, André Gide et Kafka, pour ne citer qu'eux, ont eux aussi habité le continent mystérieux de l'anorexie.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Vie pratique & Loisirs > Vie quotidienne & Bien-être > Bien-être

  • EAN

    9782356870315

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    180 g

  • Lectorat

    Tout public

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Brigitte Giraud

Brigitte Giraud est née en Algérie et vit à Lyon. Elle a publié sept livres aux éditions Stock, dont L'Amour est très surestimé, prix Goncourt de la nouvelle 2007, Une année étrangère (2009) et Pas d'inquiétude (2011), en cours d'adaptation par France Télévision. Elle dirige la collection de littérature « La Forêt » aux éditions Stock.

empty