Comme des trains dans la nuit Comme des trains dans la nuit
Comme des trains dans la nuit Comme des trains dans la nuit

Comme des trains dans la nuit

À propos

Dans ce recueil de quatre nouvelles, quels que soient les lieux et les époques, les « héros » marchent » toujours par deux, pour le meilleur ou pour le pire. Et se dirigent tant bien que mal vers l'âge adulte, tantôt en se brûlant les ailes, tantôt en prenant leur envol. Ces « trains dans la nuit », ce sont d'abord Ryan et Marc, deux élèves en BEP mécanique auto, paumés dans une zone agricole du Charolais avec, comme seule perspective, un taf dans un garage. Entre le rebeu, Ryan, viré d'un lycée de la banlieue de Lyon et Marc, fils de paysan, va se nouer une sorte de reconnaissance, sur fond de reggae, de joints et d'alcool. Jusqu'à ce que, en révolte contre la « Planète bouse », ils se mettent à tout cramer.
Dans « Loin des hommes », il y a Naïma et Tony. Lui est amoureux d'elle, mais ils se connaissent depuis la crèche et puis, comment une fille comme elle pourrait tomber amoureuse d'un type timide comme lui, et mal dans sa peau ? Pourtant, ce soir-là, il lui a donné rendez-vous dans le parc du Creusot. Un rendez-vous très sérieux. Qui durera toute la nuit, jusqu'à l'amour.
« Nirvana » : c'est dans le Londres des années 90 que deux garçons, amants de galère, pleurent ensemble la mort du chanteur Kurt Cobain, « leur frère des nuits noires ».
Enfin, dans « La Forge », deux cousins s'aiment autant qu'ils se détestent, et vont enfin, et ensemble, se révolter contre la tyrannie d'un père/oncle cruel alors que les événements de Mai-68 mettent à bas l'ancien système de valeurs.

Rayons : Jeunesse > Jeunesse

  • EAN

    9782812601927

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    144 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    166 g

  • Lectorat

    à partir de 12 ANS

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Anne Percin

Née en 1970 à Epinal, Anne Percin vit en Saône-et-Loire où elle partage sa vie entre l'enseignement et l'écriture pour les jeunes et les adultes.
Elle est notamment l'auteur à succès de la série pour adolescents Comment (bien) rater ses vacances. En adulte, elle a publié dans la brune Bonheur fantôme (2009) et Le Premier été (2011), à paraître en Babel en août, et adapté sur France 3 (diffusion ce printemps).

empty