Rimes, rythmes

Rimes, rythmes (IMPRESSION A LA DEMANDEédition triilingue français/anglais/allemand)

À propos

Après les Sonnets à Orphée, parus en 2017, voici un recueil de poèmes choisis et traduits en rythmes et en rimes, en français et en anglais, par Claude Neuman. Dans sa présentation, celui-ci remarque que, à nouveau, l'être au monde, le Dasein, est le fil conduct?eur de ces errances énigmatiques, rêveuses, sensibles aussi, que le poète explore inlassablement. Cette confrontation au monde, à « la lourde terre en solitude sans fin », est une confrontation au mot, le geste primordial, et à son humble incertitude malgré et par-dessous sa dérélict?ion dans une langue chosifiée :
J'en ai si peur, des mots des humains.
Ils parlent de tout si distinct?ement :
Et ceci a nom...
Or c'est le temps qui emporte et raille la course circulaire de ces noms trop arrêtés :
Et ça tourne, et ça vire, et ça n'a pas de but, et ça s'en va et vers sa fin ça file.
Il dénie, érode, inverse les apparences :
Ce qui dehors lentement se lève et s'appelle le jour nous est-il donc plus clair que la nuit ?
Il nous renvoie à notre manque, notre incapacité, notre illusion comme seule approche insuffisante, impossible :
Comment peut le lointain si proche paraître, et pourtant, ne point s'approcher ?
Le poète, l'être aux mots, avoue son impuissance : « La terre, je crois, n'est autre que la nuit. » Il rend « au silence enfin, lui qui perd tout », « le monde [...] qui en chacun de nous tombe en débris. »

Rayons : Littérature générale > Poésie > Contemporaine

  • EAN

    9782845052352

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    150 Pages

  • Longueur

    23.4 cm

  • Largeur

    15.6 cm

  • Poids

    298 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Multilingue   Broché  

Rainer Maria Rilke

Rainer Maria Rilke (1875-1926), écrivain et poète autrichien, est l'auteur d'une œuvre poétique sensible, tourmentée et pétrie de spiritualité. Adulé de son vivant, il reste l'un des plus grands poètes du XXe siècle. Ses dix Lettres à un jeune poète sont publiées à titre posthume, en 1929, trois après sa mort. C'est son premier texte enregistré dans La Bibliothèque des voix ; a suivi récemment la mise en voix par Micha Lescot et Noémie Lvovsky de sa correspondance avec Marina Tsvétaïeva, qui célébrait en lui « la poésie incarnée » ("Est-ce que tu m'aimes encore ?", 2019).

empty