Fermeture exceptionnelle : les livres papiers ne peuvent être achetés en librairie

Parce que c'etait lui

Parce que c'etait lui (préface d'Olivier Delorme)

À propos

Roger Stéphane rencontre Jean-Jacques Rinieri en juin 1946. Le premier est l'ami de Gide, Cocteau, Malraux... Il a libéré l'Hôtel de Ville de Paris en août 1944, fonde L'Observateur et est l'un des pionniers du combat pour la décolonisation. Le second étudie la philosophie à Normale Sup. " J'aimais Jean-Jacques comme je croyais jusqu'à hier ne plus pouvoir aimer. Il périt le 30 août 1950. " (Roger Stéphane, Tout est bien). Pendant quatre ans, Roger et Jean-Jacques vivent au grand jour un amour-amitié. Parce que c'était lui parait au printemps 1953 : c'est " un morceau de musique de chambre [sans] pathétique sentimental ou verbal " (Roger Martin du Gard) dans lequel Stéphane raconte l'agonie de son ami, à la suite d'un accident de voiture. C'est aussi un livre poignant sur l'absence, le sentiment de n'avoir " plus jamais personne à qui dire l'indicible ", un livre étonnamment moderne sur l'amour qui exclue toute jalousie et se conjugue avec une totale liberté sexuelle décrite sans la moindre hypocrisie.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782845471061

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Longueur

    11 cm

  • Largeur

    18 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    96 g

  • Distributeur

    Dod & Cie

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Roger Stéphane

Née en 1919, ancien résistant et cofondateur de L'Observateur, Roger Stéphane a compté parmi ses familiers Jean-Paul Sartre, Jean Genet, Louis Aragon, Georges Simenon. Il s'est suicidé en 1994.

empty