Le théâtre des demoiselles ; tragédie et musique à Saint-Cyr à la fin du Grand Siècle Le théâtre des demoiselles ; tragédie et musique à Saint-Cyr à la fin du Grand Siècle
Le théâtre des demoiselles ; tragédie et musique à Saint-Cyr à la fin du Grand Siècle Le théâtre des demoiselles ; tragédie et musique à Saint-Cyr à la fin du Grand Siècle

Le théâtre des demoiselles ; tragédie et musique à Saint-Cyr à la fin du Grand Siècle

À propos

La fondation royale Saint-Louis de Saint-Cyr se signale comme un centre artistique important de la fin du XVIIe siècle. Les « demoiselles » élevées sous la houlette de Mme de Maintenon suivaient un programme éducatif ambitieux et résolument moderne, et furent les destinataires des deux dernières tragédies de Racine, Esther (1689) et Athalie (1691), puis des pièces de Boyer et de Duché de Vancy. Ce théâtre biblique, emblématique de la fin du règne du Roi-Soleil, accueillait des intermèdes musicaux dus à Jean-Baptiste Moreau, Claude Oudot et leurs contemporains. Le lyrisme dépouillé des choeurs, la simplicité touchante des enfants jouant Racine et la réputation de Saint-Cyr firent un temps les délices d'une cour vieillissante avide de divertissements pieux. En dépit de la régularisation de l'institution, la pratique musicale et dramatique perdura, offrant à la postérité un répertoire unique par le mélange de déclamation et de chant, par la dramaturgie qui permet d'insérer des choeurs bibliques dans la tragédie régulière et par une musique d'enfants qui exalte l'émotion tragique et invite le spectateur à une réflexion spirituelle.

Rayons : Arts et spectacles > Musique

  • EAN

    9782853570107

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    848 Pages

  • Longueur

    24.5 cm

  • Largeur

    19.5 cm

  • Épaisseur

    4.8 cm

  • Poids

    1 700 g

  • Distributeur

    Symetrie

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

Anne Piéjus

Anne Piéjus, agrégée de l'Université, premiers prix d'esthétique et d'histoire de la musique au C.N.S.M. de Paris, est actuellement chargée de recherches à l'Institut de recherche sur le patrimoine musical en France. Ses recherches portent sur la musique du théâtre religieux au XVIIe siècle, sur l'oratorio et le madrigal spirituel, et sur la vie musicale des ordres enseignants en France et en Italie.

Découvrez un extrait PDF
empty