Le peuple d'en bas Le peuple d'en bas
Le peuple d'en bas Le peuple d'en bas

Le peuple d'en bas

À propos

1902. London, déguisé en clochard, se perd pendant trois mois dans les bas-fonds de londres, et en rapporte ce témoignage terrifiant. loin des avenues de l'aventure, mais au plus près des réalités d'un siècle qui, décidément, commençait sous de bien sinistres couleurs. la collection " libretto " accueille ici la publication - pour la première fois dans des traductions entièrement revues et complétées - de l'essentiel de l'oeuvre de jack london. Où l'on découvrira enfin le vrai visage d'un écrivain qui reste, mieux que jamais, à la source de notre modernité.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782859405991

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    214 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Jack London

Né le 12 janvier 1876 à San Francisco, Jack London connaît une enfance misérable et entame à quinze ans une vie d'errance. Il exerce de nombreux métiers pour survivre : marin (jusqu'au Japon et à la Sibérie), blanchisseur, ouvrier dans une conserverie de saumon, pilleur d'huîtres, chasseur de phoques, employé dans une fabrique de jute... Après avoir participé à une marche de chômeurs vers Washington, il adhère au socialisme. Devenu vagabond, il est arrêté fin 1894 et passe un mois dans un pénitencier. En 1897, il participe à la ruée vers l'or du Klondike. Atteint du scorbut, il est rapatrié. C'est le début de sa prolifique carrière d'écrivain. À sa mort en 1916, des suites d'un empoisonnement du sang, il laisse quelque cinquante livres, parmi lesquels L'Appel de la forêt (1903), Croc-Blanc (1906) et Martin Eden (1909).

empty