Les enfants du froid Les enfants du froid
Les enfants du froid Les enfants du froid

Les enfants du froid

À propos

De son aventure au klondike à l'époque de la ruée vers l'or, london rapportera quelques grammes de métal jaune et le scorbut.
Mais aussi, mais surtout une brassée l'histoires violentes qui immortaliseront ce coin déshérité du monde. bientôt abandonné à sa solitude de toujours.
Dans les enfants du froid (1902), l'écrivain décide de raconter cette chronique de l'humaine folie " du point de vue indien, comme à travers les yeux des indiens ". lui-même dira un jour de l'un des textes ici rassemblés (" la ligue des vieux ") : " c'est la meilleure nouvelle que j'aie jamais écrite ".
L'une des plus terribles assurément.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782859406004

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    18.2 cm

  • Largeur

    12.1 cm

  • Épaisseur

    1.2 cm

  • Poids

    185 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Jack London

Né le 12 janvier 1876 à San Francisco, Jack London connaît une enfance misérable et entame à quinze ans une vie d'errance. Il exerce de nombreux métiers pour survivre : marin (jusqu'au Japon et à la Sibérie), blanchisseur, ouvrier dans une conserverie de saumon, pilleur d'huîtres, chasseur de phoques, employé dans une fabrique de jute... Après avoir participé à une marche de chômeurs vers Washington, il adhère au socialisme. Devenu vagabond, il est arrêté fin 1894 et passe un mois dans un pénitencier. En 1897, il participe à la ruée vers l'or du Klondike. Atteint du scorbut, il est rapatrié. C'est le début de sa prolifique carrière d'écrivain. À sa mort en 1916, des suites d'un empoisonnement du sang, il laisse quelque cinquante livres, parmi lesquels L'Appel de la forêt (1903), Croc-Blanc (1906) et Martin Eden (1909).

empty