Dix petites pièces philosophiques

Dix petites pièces philosophiques

À propos

Mécompris, censuré, tout ensemble adoré et haï, le recueil des Petites pièces philosophiques (Operette morali) apparaît comme le revers implacable du lyrisme des Canti. Leopardi, négligeant dédaigneusement l'arsenal romantique, y déploie les ressources d'une prose à la fois délicieuse et terrifiante, dont la littérature européenne offre bien peu d'exemples. Dans ce petit théâtre philosophique, fiévreusement élaboré à la fin du XIXème, le nihilisme moderne semble naître tout armé. Schopenhauer, Nietzsche, grands lecteurs de Leopardi, creuseront ce sillon; d'autres suivront celui du Désir. Grosses d'un désespoir qui est déjà le nôtre, ces pièces témoignent aussi de la littérature comme activité frivole et nécessaire, comme exercice presque joyeux du sens contre le rien.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Littérature générale

  • EAN

    9782868535122

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    138 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    182 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Giacomo Leopardi

Né en 1798, Giacomo Leopardi est un moraliste, poète et philosophe italien dont le pessimisme a profondément marqué ses contemporains. Alfred de Musset disait de lui « sombre amant de la mort, pauvre Leopardi ». Il est l¹auteur entre autres d¹un énorme journal philosophique Du zibaldone publié pour la première fois en 1900 et dont nos éditions ont fait paraître des fragments en 1987.

empty